Niveau : Confirmé

Configuration d'un serveur dédié de A à Z

Tous les tutoriels dans l'ordre, pour mettre en place un serveur web avec Apache, PHP, MySQL, FTP, Postfix, des services de monitoring, de sauvegarde, un brin de sécurité, et le panel DTC.

Tutoriel par (Alsacréations, Strasbourg)
Créé le , mis à jour le (336764 lectures)
Tags : développement, serveur, linux, dédié

Installation d'un serveur dédié de A à Z

Installation, configuration et administration d'un serveur dédié

Debian

Ces tutoriaux ont été réalisés sous Debian (versions Etch 4.0 et Lenny 5.0) mais peuvent être transposés à d'autres distributions Linux, notamment Ubuntu. Ils sont applicables aux serveurs dédiés 1&1, Dedibox, OVH, Amen, et bien d'autres.

Tous les tutoriaux sont basés sur un serveur nommé test.alsacreations.com pour lequel nous disposons d'un utilisateur dew et d'un accès root (super-administrateur), chacun avec leur propre mot de passe.

Nous partons de l'idée d'obtenir un serveur web avec tout ce qu'il faut pour héberger plusieurs domaines et sites. Vous pouvez tout configurer à la main ou bien faire confiance à un panel d'administration.

Liste complète sans panel web

Ces tutoriaux conviennent à l'installation complète d'un serveur

  1. Première connexion : SSH, accès root et bases
  2. Apache et PHP : le serveur web
  3. MySQL : les bases de données
  4. Proftpd : le serveur FTP
  5. Postfix : le serveur mail POP3 et SMTP
  6. Sauvegarde automatique : avec backup-manager et export FTP
  7. Sécurisation : les règles de base, un firewall avec iptables, fail2ban...
  8. Bind : exécuter le serveur DNS en chroot
  9. Monitoring : garder un oeil sur son serveur grâce à monit et logwatch
  10. Roundcube : un webmail léger et rapide

Liste complète avec panel d'administration DTC

DTC

Si vous choisissez d'installer le panel d'administration DTC, suivez ces tutoriels. DTC se chargera de la configuration du reste des services.

  1. Première connexion : SSH, accès root et bases
  2. Bind : exécuter le serveur DNS en chroot
  3. Sécurisation : les règles de base, un firewall avec iptables, fail2ban...
  4. Panel DTC : pour installer et gérer les services web, ftp, mysql, e-mail, dns...
  5. Monitoring : garder un oeil sur son serveur grâce à monit et logwatch
  6. Sauvegarde automatique : backup-manager et export FTP
  7. Roundcube : un webmail léger et rapide

Attention : nous préconisons désormais l'utilisation du panel ISPConfig, en lieu et place du panel DTC. Il est tout aussi simple à installer et à utiliser. Veuillez vous référer à sa documentation.