Microsoft Edge passe à Chromium

Actualitéweb

Publié par le (4018 lectures)

navigateur edge microsoft

Après l'avoir annoncé, Microsoft dévoile la première version de son navigateur Edge tournant avec le moteur Chromium, téléchargeable pour Windows sous plusieurs saveurs si vous avez l'esprit d'aventure : beta (bientôt), dev (compilé toutes les semaines), et canary (compilé tous les jours).

Microsoft Edge insider channels

Après avoir fait souffrir donné du fil à retordre aux intégrateurs web durant des années avec Internet Explorer qui représentait à lui seul à une époque plus de 90% de parts de marché, après avoir amorcé une grande refonte et tenté un changement d'image et de nom avec Edge et son moteur EdgeHTML, c'est une petite révolution. Quelles en sont les motivations ? Gagner à nouveau des utilisateurs, faire des économies (développer un moteur web de nos jours demande de nombreuses ressources), disposer d'un plus grand catalogue d'extensions, concurrencer Chrome sur son propre terrain ainsi que sur le mobile.

D'un autre côté, cela ne profite pas à la diversité du web et de ses moyens d'accès en concentrant encore plus de pouvoir autour des développeurs de Chrome/Chromium. Opera avait déjà fait le pas il y a quelques années en abandonnant son propre moteur (Presto), et la plupart des autres navigateurs y font appel aussi, hormis bien sûr Firefox qui dispose toujours de Gecko et Safari de WebKit. Notez que Chromium est un fork de WebKit datant de 2013, ce qui explique quelques similitudes.

Edge sous Chromium

Microsoft voudra cependant s'affranchir de Google tout en contribuant au projet open-source, ce qui n'est pas chose aisée en reprenant un tel moteur, ne serait-ce qu'avec le service de géolocalisation qui est lié par défaut aux services de Google ; Firefox lui-même sollicite Google Location Services. Mais les développeurs ont désactivé ou remplacé la majorité de ces services qui communiquent des données utilisateur à Google (Translate, Pay, Ad Block, Safe Browsing, la reconnaissance vocale, etc), preuve qu'il ne s'agit pas d'une simple copie revêtant une autre peau. D'ailleurs ces premières versions sont encore incomplètes, les testeurs sont encouragés à faire des retours et consulter le site officiel Microsoft Edge Insider.

Du côté de l'accessibilité, Microsoft Edge 16 accomplissait déjà l'exploit d'afficher de bons résultats et un score de 100% au test HTML5 Accessibility. Il y a donc tout ce travail qui devra être réintégré ainsi que les fonctionnalités propres à Microsoft. Les efforts persistants du côté des standards devraient être soutenus, dont des propositions d'implémentations à venir telles que HTML Modules et une concentration sur des domaines tels que l'économie d'énergie, le touch, la sécurité, ARM64 ou encore les polices.

La plupart des menus, options et composants ont été transités vers un nommage "Microsoft", avec une recherche par défaut sur Bing. L'interface reprend les codes déjà établis par Edge pour ne pas trop dépayser, tout en exposant la même mécanique et les mêmes outils de développement (F12) que la famille Chrome. La chaîne d'User-Agent se fait bien sûr passer à la fois pour Edge, WebKit, Chrome, Safari, mais on sait depuis longtemps qu'il ne faut plus surveiller ce genre d'indication : Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; Win64; x64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/75.0.3757.0 Safari/537.36 Edg/75.0.124.0.

Enfin, si vous voulez explorer ce qui se cache sous le capot, faites un tour à l'URL edge://edge-urls/

Commentaires

Une petite correction : Chromium n'est pas un fork de WebKit. WebKit est un moteur de rendu alors que Chromium est un navigateur à proprement parler qui sert de base pour d'autres navigateurs (dont Edge effectivement, mais aussi Opera, Vivaldi, Brave etc.).

Chromium utilisait effectivement WebKit comme moteur de rendu (comme Safari) jusqu'en 2013 puis Google a effectué un fork de WebKit qui s'appelle Blink et qui est maintenant le moteur de rendu utilisé par Chromium et par extension par tous les navigateurs basés sur Chromium (donc une grande majorité aujourd'hui).

Effectivement, j'aurais du le préciser et ne pas simplifier la relation Chromium/Blink, merci. C'est également ce qui fait que certains moteurs peuvent partager un même moteur de rendu et différer sur le moteur JavaScript (JavaScriptCore/V8 par exemple).

Vivement que cela optimise le rendu et régle le probléme d'incompabilité. Edge et ces prédecesseurs constitue un véritable casse tete chinois pour nous autre newbie.

Commenter

Vous devez être inscrit et identifié pour utiliser cette fonction.

Connectez-vous (déjà inscrit)

Oubli de mot de passe ? Pas de panique, on va le retrouver

Pas encore inscrit ? C'est très simple et gratuit.