Accessibilité

Insaisissable accessibilité

Article par (webmestre, Courdimanche)
Créé le , mis à jour le (13408 lectures)
Tags : accessibilité

Avez-vous déjà essayé de rendre un site Web accessible à tous, pas en suivant bêtement un quelconque référentiel, mais en vous appliquant, en vérifiant, autant que cela est possible les points d'accessibilité mis en place ?

Le côté obscur

De contradictions en contre-indications, de tutoriels en discussions sur les forums, en passant par les référentiels et les publications sur les pages de blogs, on découvre tout un monde qui paraît assez surréaliste. Il suffit pour s'en convaincre, de parcourir les échanges liés à l'accessibilité sur le forum Alsacreations. On découvrira ainsi, entre autres techniques :

  • Qu'il peut être indispensable de mettre en place un système de navigation au clavier via des "tabindex"... mais qu'il ne faut pas en abuser.
  • Qu'il faut utiliser les attributs "alt" pour les images... mais pas dans tous les cas.
  • Qu'il faut utiliser les liens "longdesc" pour la description d'images... mais qu'il faut également prévoir un système alternatif puisque "longdesc" n'est pas interprété par tous les navigateurs.
  • Qu'il faut installer des liens d'évitement, qu'on peut les cacher... mais que ce n'est pas toujours souhaitable, (etc.). Comment trouver parmi ces flous et toutes ces contradictions le juste milieu, ce qu'il faut réellement prévoir pour rendre son site accessible ? Je doute que quelqu'un nous donne une réponse avant longtemps.

Une définition de l'accessibilité

Mais, au fait, qu'est-ce que l'accessibilité, dont on parle tant ?

L'accessibilité :

  • C'est faire en sorte que ma cousine Clotilde en Corrèze, qui ne dispose pas encore d'une liaison à haut débit, puisse accéder aux données de mon site Internet sans attendre une heure le chargement d'une page trop lourde.
  • C'est rédiger mes textes en bon français, en utilisant des termes simples et compréhensibles par tous ou si certains termes ne peuvent pas être remplacés, d'en donner une explication claire.
  • C'est autoriser tonton Albert, qui n'a pas opté pour le navigateur de monsieur tout le monde, de pouvoir naviguer sur mes pages sans devoir changer son logiciel préféré.
  • C'est mettre en place des systèmes alternatifs si j'utilise des scripts particuliers, qui nécessitent l'installation de logiciels complémentaires pour être exécutés et ainsi permettre la visite de mes pages.
  • C'est traduire les acronymes et abréviations en langage clair et compréhensible par tous.
  • C'est un site bien pensé et bien agencé (ergonomie générale) afin de pouvoir offrir une navigation simple et cohérente.
  • C'est faire plaisir à ma mamie Marcelle, dont la vue baisse, en lui permettant d'utiliser le grossissement des textes de son navigateur.

En résumé, c'est permettre au public ciblé par le site, quel que soit son matériel, ses logiciels, ses équipements particuliers, son handicap, de profiter du résultat des heures passées à créer et à maintenir le site.

Avec quels outils

Pour créer une politique d'accessibilité cohérente et fiable, nous disposons d'outils.

Quoi qu'on en dise, en gardant en mémoire qu'il n'est peut être pas parfait, il faut avoir près de soi, un référentiel pour l'accessibilité et le consulter régulièrement.

Nous trouvons également sur le Web d'excellents tutoriels, j'adresse un grand merci à ceux qui ont pris la peine et donner de leur temps pour les rédiger, toutefois, pour les avoir beaucoup utilisés dernièrement, je pense qu'ils sont incomplets parce qu'ils traitent, sauf si je n'ai pas trouvé les bonnes pages, des éléments isolés (formulaire, image, liste de liens, etc.) sans les présenter dans un contexte où la page et le site doivent également être accessibles.

Ma vision de l'accessibilité

Je vois l'accessibilité en 3D (trois dimensions) à mon avis indissociables : l'élément (formulaire, image, liste de liens, etc.) qui devra s'intégrer parfaitement dans la politique d'accessibilité de la page, la page qui, elle-même, doit s'intégrer dans la politique d'accessibilité décidée pour le site, et enfin le site. En d'autres termes, si je n'ai pas à l'esprit en permanence une vue globale de la page et une vue globale du site, chaque élément qui compose le site sera certainement accessible, mais à l'arrivée, la page et peut être même le site ne sera pas accessible.

De la théorie à la pratique

J'ai passé plusieurs jours sur l'accessibilité du site, normal, j'ai commis des erreurs par manque de compétences en la matière. Mais suis-je parvenu à rendre mon site accessible ? Je ne sais pas encore.

Autre structure à prendre en compte, j'utilise un C.M.S., donc je ne suis pas maître de tout le code généré. J'ai vérifié chacune de mes pages et je sais que le code est conforme aux standards du Web, mais cela ne suffit pas à rendre le site accessible.

J'ai également testé mes pages avec les robots en ligne dédiés à l'accessibilité, le résultat obtenu est satisfaisant puisque les pages testées passent les trois niveaux d'accessibilité sans aucune alerte. Est-ce suffisant pour prétendre que le site est accessible ? Je suis bien incapable de répondre à cette question.

En fait, je me sens moi-même handicapé parce que je ne peux pas me mettre en situation d'un handicap physique, parce que je n'aurais pas, même si je fais des essais, la même façon de naviguer, les mêmes réflexes qu'une autre personne parce que je connais bien mon site et les astuces installées.

Comment peut-on garantir l'accessibilité d'un site ? Certains proposent ici et là des validations, des labels : les validations en ligne sont réalisées par des robots, des scripts qui, s'ils peuvent parfois repérer un élément bloquant, ne sont en réalité pas capable de déterminer l'accessibilité réelle d'un site. Toutefois, ils proposent souvent une liste d'éléments à vérifier manuellement. - les labels sont bien souvent très onéreux et n'entrent pas dans le budget de mon site personnel.

Le côté... non obscur

Bien qu'aujourd'hui, il ne soit pas techniquement possible de réaliser une accessibilité totale, qui permettrait à chacun d'accéder librement aux contenus d'un site Web, il existe trois niveaux définis pour l'accessibilité. A chacun de choisir par quel niveau commencer - Le premier, puis une fois cette étape franchie, tenter le second, puis enfin, fort d'avoir atteint celui-ci, se fixer le niveau le plus élevé comme prochain objectif.

Un site web n'est jamais terminé, il y a toujours des ajouts, des modifications, des mises à jour techniques et de contenu à réaliser, pourquoi ne pas en profiter pour améliorer encore cette accessibilité ?

Ne croyez surtout pas que je ne suis pas satisfait du résultat, je sais de façon certaine que je vais d'office diversifier les visiteurs de mon site, avec cette accessibilité, j'ouvre mon espace à plus de personnes.

Et toi, tu commences quand ?

J'encourage tous ceux qui le désirent à tenter d'appréhender ces techniques. Nous pouvons en discuter sur le forum et résoudre ensemble, chacun apportant sa pierre à l'édifice dans les limites de ses compétences, les problèmes que nous rencontrons.

Un peu d'humour... Quoique !

Nous écrivons aujourd'hui les prémisses du web de demain... Vous savez ? Demain ! Lorsque nous serons le nez collé à l'écran avec nos paires de lunettes pour pouvoir lire ce que d'autres diffuseront, la main tremblante accrochée à la souris pour tenter de viser un lien vers une autre page... N'est-ce pas aussi pour nous demain, que nous devons aujourd'hui rendre nos sites accessibles à tous ? Pensons, avant d'être largué par la technologie, à nous créer un espace, un forum sur lequel nous pourront délirer sur le bon vieux temps, radoter qu'à l'époque, ce n'était pas si facile de faire un site conforme, et que l'accessibilité... était insaisissable ;-)

Le site concerné : http://www.chroniques-taoistes.com/

Commentaires

Monique a dit le

Bonjour,

Le titre du billet "Insaisissable accessibilité" est d'autant plus approprié que le public cible que tu évoques l'est aussi.

Un exemple : j'ai eu l'occasion de lire un commentaire au sujet du site d'une marque automobile où il était dit qu'il était inutile qu'un tel site soit rendu accessible aux non-voyants... sous-entendu que ces personnes n'achèteront pas de voiture... pourquoi un non-voyant ne participerait-il pas au choix de la voiture de sa famille ?

Référentiels, validateurs ou labels ne servent que le webmaster (ou son client), au mieux pour l'aider dans son travail, au pire pour flatter son ego. L'utilisateur n'en a généralement rien à faire.
Concevoir et réaliser un site pour satisfaire l'utilisateur et non pour se faire plaisir est sans doute un des premiers pas vers l'accessibilité, ensuite viennent les techniques pour y parvenir.

Amicalement,
Monique

Cédric a dit le

Dans le même sens que la conclusion :

"Le web de demain, c'est déjà aujourd'hui"

fred a dit le

Dominique,

Tu es enfin la première personne qui parle de l'accessibilité autrement qu'en faisant référence aux personnes handicapées.
La discrimination positive a ses limites.
Tout éducateur spécialisé vous le dira.
Ca, c'est une révolution.
Et c'est encore mieux quand ça se passe sur le blog d'Alsa.
Bon, ta liste pourrait être simpliste, non exhaustive, réductrice, paradoxale avec d'autres sujets évoqués sur le forum et mis en avant (le site d'une mairie québécoise sur l'ortograf alternative pour ne parler que de ça) mais tu invites au dialogue.
Ca me plait.
Même si on parle beaucoup d'accessibilité web et non d'accessibilité logiciel...
Et l'utilisateur, ne doit-il pas aussi faire l'effort de. Ou apprendre à. Ou être formé à.
Pourquoi voudrait-on que le web soit accessible à un gamin de 5 ans ?

Et je remet un peu d'huile.
Et Flash, et Java ? Pas un seul mot ?
Ah, pardon !
"...qui nécessitent l'installation de logiciels complémentaires..."
;)
Un peu de frilosité à citer les facteurs bloquants nomméments ?
Je me répète : le ton me plait beaucoup.

mobman02 a dit le

Vous savez quoi ?
Je suis actuellement en train de faire un reffonte totale de mon site, je voulais a la base le rendre valide et sémantiquement propre. Mais j'ai décidé il y a peu de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour le rendre accessible, pourquoi ? Parce que j'estime que le contenu du dit site concerne tout le monde, et que je ne veut privé personne de mon travaille.

En tout cas cet article me conforte dans ma decision.

Et, oui, comme cela dans 60ans je pourrais toujours montrer mon site à mes petits enfants ! ^^ lol

Clotilde (pas celle de Corrèze) a dit le

Écrire Clotilde sans H c'est déjà faire en sorte que ta cible te lise sans problème, bravo ;)

tyx a dit le

Plop,

J'ai souvent cherché un billet dans ce genre permettant d'attaquer par une pente pas trop raide la notion d'accessibilité pour un site. Surtout pour sensibiliser des irréductibles.

Je crois que je l'ai trouvé :)

Dominique Cocagne a dit le

Bonjour à toutes et tous, Je ne pensais pas que ce billet aurait autant de lecteurs, serait-ce un bon présage pour l'avenir du web ? Merci pour vos commentaires :)

Oui, je pense qu'il ne faut pas associer systèmatiquement accessibilité et handicap, l'accessibilité ne commence-t'elle pas par la lecture des pages depuis n'importe quel navigateur ? Pouvoir naviguer sur le Web avec le navigateur qui me plaît, c'est ma liberté, si un site ne me permet pas de le faire, n'est-ce pas une atteinte à ma liberté ?

Ce billet pourrait faire trois pages de plus en abordant en détail les différentes technologies, les facteurs bloquants, etc., mais l'objectif de ce billet n'est pas d'être un tutoriel. Pour aborder les questions dans le détail, je vous invite à poster dans le forum.

Pour finir, le site subit actuellement de nouveaux tests et quelques améliorations concernant l'accessibilité seront très vite ajoutées

Merci à vous et bonne journée !

agilis a dit le

Merci beaucoup pour cet article! Il m'a permis de mieux comprendre l'accessibilité ainsi que de convaincre quelqu'un de rendre son site accessible! Encore merci et bonne continuation!

a+

Morpionne a dit le

Sans commentaire ;)
Tout est si bien dit.
Encore une fois, bravo.