Niveau Niveau confirmé

Menu accessible sur WordPress : les bases d'un menu simple

Tutorieldéveloppement

Publié par le (14766 lectures)

menu accessibilité wordpress

Créer un menu simple

Dans cette première partie nous allons voir comment mettre en place un menu accessible simple, sans sous-menu : récapitulatif des bases, explications des notions importantes et des moyens pour rendre notre menu à un niveau accessible. C’est parti !

Créer un menu dans WordPress : les bases

Tout d’abord voyons en quelques étapes comment mettre en place un menu sur WordPress.

1) Enregistrer un emplacement de menu

Dans le fichier de configuration du thème (souvent functions.php ou un sous-fichier si vous prônez l’organisation comme chez Alsacréations) enregistrons un menu "Menu principal" avec la fonction register_nav_menu(). Il a pour slug main-menu qui nous sera utile pour afficher le menu :

function register_my_menu() {
    register_nav_menu( 'main-menu' => __( 'Menu principal', 'text-domain' ) );
}
add_action( 'after_setup_theme', 'register_my_menu' );

Dans l’administration WordPress, l’emplacement apparait dans les réglages du menu :

Dans les réglages du menu, l'emplacement “Menu principal“ est sélectionnable.

2) Afficher le menu

Il n’y a plus qu’à appeler le menu là où nous souhaitons l’afficher, dans l’en-tête header.php par exemple. Pour cela il faut utiliser la fonction wp_nav_menu() et préciser le slug précédemment enregistré :

/**
 * Affiche le menu "Menu principal" enregistré au préalable.
 */
wp_nav_menu([
    'theme_location' => 'main-menu',
]);

Cette fonction propose des options de configuration très avancées. Vous retrouverez la liste des paramètres disponibles sur la documentation officielle de wp_nav_menu.

3) Administrer le menu

Pour le moment nous souhaitons créer un menu simple. Pour cela créer un nouveau menu dans l'interface d'administration de WordPress, le nommer, et cocher l’emplacement enregistré à l’étape 1.

Dans l’administration WordPress, le menu principal est composé de 3 éléments “Accueil”, “Actualités” et “Contact”. L’emplacement coché est “Menu principal”.

Si vous avez bien suivi les étapes, vous devriez avoir un menu qui fonctionne à minima. Et voici le code généré par WordPress :

<div class="menu-menu-principal-container">
  <ul id="menu-menu-principal" class="menu">
    <li id="menu-item-256" class="menu-item menu-item-type-post_type menu-item-object-page menu-item-home current-menu-item page_item page-item-251 current_page_item menu-item-256">
      <a href="">Accueil</a>
    </li>
    <li id="menu-item-290" class="menu-item menu-item-type-post_type menu-item-object-page menu-item-290">
      <a href="">Actualités</a>
    </li>
    <li id="menu-item-253" class="menu-item menu-item-type-custom menu-item-object-custom menu-item-253">
      <a href="">Contact</a>
    </li>
  </ul>
</div>

Rendre notre menu accessible

Côté accessibilité, le code généré possède quelques points à améliorer :

  • le conteneur du menu n’a pas de sémantique. C’est une simple <div>.
  • La page courante n’est pas restituée aux lecteurs d’écran.

Mais comment corriger cela ? La fonction wp_nav_menu() possède des paramètres qui pourront nous aider, mais cela ne nous permettra pas de tout corriger. Dans ce cas, il faudra modifier le code généré par WordPress.

Comment WordPress gère ce code ? Comment modifier ce code ?

Nous allons utiliser le walker Walker_Nav_Menu qui nous sera utile pour personnaliser le code généré. Mais avant, explications !

Qu’est ce qu’un Walker ?

Un walker est une classe abstraite PHP qui permet de parcourir une arborescence de données (objets ou tableaux) afin de générer du code HTML.

Par rapport à notre menu ➡️ le walker va parcourir le menu, et exécuter à chaque noeud une fonction.

Quand nous observons la classe dans le codex, le walker possède 4 fonctions :

  • start_lvl : correspond au début d’un sous-menu <ul> et son contenu.
  • end_lvl : Fin d’un sous-menu </ul>.
  • start_el : Début d’un élément du menu. Équivalent du <li> et son contenu.
  • end_el : Fin d’un élément </li>.
Visualisation des fonctions du walker Walker_Nav_Menu à travers un menu à deux niveaux.

Et l’avantage d’un walker, c’est qu’il est possible de l’étendre afin de customiser ces fonctions. Spoiler : c’est ce que nous allons faire 🤠.

Rendre notre menu sémantiquement parlant

Actuellement, notre menu est perçu simplement comme une liste, avec un conteneur ne donnant aucun contexte.

Nous allons donc ajouter un peu de sémantique pour restituer, à l’utilisateur et aux lecteurs d’écran, que c’est un menu de navigation. Pour cela, faisons appel aux landmarks ARIA.

Rappel : les landmarks permettent de déclarer des régions (header, main, footer, nav, aside, etc.) afin de structurer une page et de restituer le contexte aux lecteurs d’écran.

Ici, nous allons englober notre menu d’une balise <nav> avec un attribut ARIA role="navigation". Si plusieurs menus de navigation existent dans le site, une bonne pratique est de l’identifier via un attribut aria-label ou la combinaison aria-labelledby/id.

Si vous avez regardé en détail le codex de wp_nav_menu(), vous vous demanderez sûrement pourquoi ne pas utiliser les paramètres container et container_aria_label. Comme ils sont de type string, il n’aurait donc pas été possible de passer l’attribut role="navigation".

Nous privilégions donc de ne pas utiliser le conteneur généré par WP :

<nav role="navigation" aria-label="<?php _e('Menu principal', 'text-domain'); ?>">
    <?php
        wp_nav_menu([
            'theme_location' => 'main-menu',
            'container'      => false // On retire le conteneur généré par WP
        ]);
    ?>
</nav>

Préciser la page courante

Visuellement la page courante d’un menu peut-être indiquée par la couleur, la forme (bordure basse), une icône, etc. :

Exemple d’affichage pour indiquer la position courante (site Smashing Magazine)

Mais qu’en-est-il des personnes malvoyantes utilisant un lecteur d’écran ? Il faut une alternative HTML en plus de l’indication visuelle.

L’attribut aria-current rentre en piste ! Il permet d’indiquer aux lecteurs d’écran l’élément actif parmi un ensemble. Dans notre cas, il aura pour valeur :

  • page sur la page courante;
  • true sur la page parente, si existante.

Exemples :

<a href="#" aria-current="page">Accueil</a>
<a href="#" aria-current="true">Actualités</a>
<ul class="sub-menu">
  <li>
    <a href="#" aria-current="page">Sous-actualité</a>
  </li>
  <li>
    <a href="#">Sous-actualité</a>
  </li>
</ul>

Mais.. comment faire sur WordPress ? Si vous avez bien suivi c’est le moment d’étendre le walker 🚀

Étendre le walker par défaut

Pour cela, nous allons dans un premier temps créer un nouveau fichier menus.php et l’appeler dans le fichier functions.php.

Dans ce fichier nous allons simplement copier/coller le walker existant de WordPress Walker_Nav_Menu.

Quel est l’intérêt me direz-vous ? Simplement pour éviter de faire des erreurs. Nous aurons juste à customiser la/les fonction(s) souhaitée(s).

La seconde étape est de renommer le walker pour le distinguer d’autres potentiels walkers :

class A11y_Walker_Nav_Menu extends Walker {

Ensuite, nous allons appeler ce walker dans la fonction wp_nav_menu() en ajoutant un paramètre walker pour créer une instance de notre classe A11y_Walker_Nav_Menu :

<nav role="navigation" aria-label="<?php _e('Menu principal', 'text-domain'); ?>">
  <?php
    wp_nav_menu([
        'theme_location' => 'main-menu',
        'container'      => false,
        'walker'         => new A11y_Walker_Nav_Menu()
    ]);
  ?>
</nav>

Personnaliser notre nouveau walker

Notre objectif est d’ajouter un attribut aria-current sur un élément du menu lorsqu’il correspond à la page courante.

Comme précisé plus haut, c’est la fonction start_el() qui va permettre de modifier le contenu d’un élément du menu.

Avant tout, regardons plus en détail cette fonction :

/**
 * Starts the element output.
 *
 * @since 3.0.0
 * @since 4.4.0 The {@see 'nav_menu_item_args'} filter was added.
 * @since 5.9.0 Renamed `$item` to `$data_object` and `$id` to `$current_object_id`
 *              to match parent class for PHP 8 named parameter support.
 *
 * @see Walker::start_el()
 *
 * @param string   $output            Used to append additional content (passed by reference).
 * @param WP_Post  $data_object       Menu item data object.
 * @param int      $depth             Depth of menu item. Used for padding.
 * @param stdClass $args              An object of wp_nav_menu() arguments.
 * @param int      $current_object_id Optional. ID of the current menu item. Default 0.
 */
public function start_el( &$output, $data_object, $depth = 0, $args = null, $current_object_id = 0 ) {
    // Restores the more descriptive, specific name for use within this method.
    $menu_item = $data_object;

    // Suite de la fonction...

Les commentaires nous précisent que :

  • le paramètre $output est le résultat de la fonction sous forme de contenu HTML.
  • Le paramètre $data_object est un objet qui nous permet de récupérer toutes les informations de l’élément. À noter que la première ligne de la fonction nous précise d’utiliser $menu_item. Cette variable regroupe plusieurs clés (n’hésitez pas à explorer son contenu en utilisant var_dump($menu_item) ).

Arrêtons-nous sur la clé current. C’est un booléen qui a pour valeur true lorsque l’élément correspond à la page courante. Parfait, c’est ce que nous voulons !

Mais comment ajouter un attribut à l’élément ? Et bien WordPress ne fait pas les choses à moitié : si vous regardez bien la fonction, un paramètre $atts est mis à disposition. Il utilise le filtre nav_menu_link_attributes :

$atts = apply_filters( 'nav_menu_link_attributes', $atts, $menu_item, $args, $depth );

Ce filtre permet d’ajouter/modifier des attributs à l’élément actuel. Il faut donc ajouter, avant la ligne ci-dessus, le code suivant :

$atts['aria-current'] = $menu_item->current ? 'page' : '';

Et voilà, l’attribut est ajouté dans le code lorsque $menu_item possède la clé current. Plutôt simple, hein ?

Ajouter un attribut title si le lien s’ouvre dans un nouvel onglet

L’utilisation d’un attribut title permet d’ajouter un complément d’information. Attention à l’utiliser correctement : il faut reprendre l’intitulé du lien, puis ajouter le texte complémentaire (notes du glossaire RGAA).

Dans notre cas nous allons préciser qu’un lien s’ouvre dans un nouvel onglet lorsque son target vaut _blank:

Exemple :

<a href="#" target="_blank" title="Intitulé du lien (s'ouvre dans un nouvel onglet)">Intitulé du lien</a>

Préciser cette action permet de prévenir les utilisateurs d’un changement brusque et éviter de perturber leur navigation.

Comment le faire sur WordPress ?

Nous allons donc modifier la fonction start_el() pour ajouter un title lorsque le target est _blank. Si vous regardez bien, cette condition existe déjà :

if ( '_blank' === $menu_item->target && empty( $menu_item->xfn ) )

Il n’y a plus qu’à ajouter l’attribut title et lui donner pour valeur le titre de l’élément title suivi de notre texte :

if ( '_blank' === $menu_item->target && empty( $menu_item->xfn ) ) {

 // Attribut title : on précise que le lien s'ouvre dans un nouvel onglet
 $atts['title'] = $menu_item->title . __( ' (s\'ouvre dans un nouvel onglet)', 'text-domain' );

}

Voilà ce qu’il en est pour la mise en place d’un menu accessible simple. Cette première partie était assez longue car nous trouvions important de revenir sur les bases de la création d’un menu WordPress. La prochaine entrera directement dans le vif du sujet et concernera la gestion des sous-éléments d’un menu.

Commenter

Vous devez être inscrit et identifié pour utiliser cette fonction.

Connectez-vous (déjà inscrit)

Oubli de mot de passe ? Pas de panique, on va le retrouver

Pas encore inscrit ? C'est très simple et gratuit.