BarCampAlsace 2.0

Actualité par (Intégrateur du Dimanche, Strasbourg)
Créé le , mis à jour le (6887 lectures)

Ce lundi 27 novembre 2006 aura lieu le deuxième Barcamp en Alsace. A l'heure actuelle, 85 participants de tous horizons sont inscrits à ce regroupement très "web 2.0".

Contrairement à ce que laisse entendre le terme de BarCamp, il n'est pas question de Bar, ni de camp scout, ni même de tente à emporter sur place.

Wikipedia décrit le concept de Barcamp ainsi :

Un BarCamp est une rencontre d'un week-end, une "non-conférence" ouverte qui prend la forme d'ateliers-événements participatifs où le contenu est fourni par les participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose au Barcamp. C'est le principe "pas de spectateur", "tous participants". L'événement met l'accent sur les toute dernières innovations en matière d'applications internet, de logiciels libres et de réseaux sociaux. Le nom de BarCamp fait allusion à ses origines, par référence à un terme argotique des hackers, le foobar : le BarCamp est né en août 2005 en réponse au Foo Camp, une "non-conférence" annuelle hébergée par le brillant éditeur d'ouvrages sur les logiciels libres, Tim O'Reilly mais qui n'est que sur invitation après sélection des participants. Dans les Barcamp il n'y a aucune sélection, sauf contrainte de place, mais alors seule la date d'inscription est prise en compte, et tout le monde est invité à participer quelque soit ses compétences techniques : on peut présenter un logiciel, mais aussi une simple idée, une proposition de service, de design ou l'expression d'un besoin.

Le BarCampAlsace 2.0 n'aura pas-lieu durant un week-end, mais ce lundi 27 novembre au sein de l'INSA à Strasbourg.

Comme on peut le remarquer sur la page dédiée, ce Barcamp alsacien ressemble fort à ce que nous, alsaciens, appelons "Stammtisch"... mais sans Tisch (sans table) !

De plus, il semble que l'anglais soit de rigueur, voire obligatoire : Please : write in english if you want to be included in the community, even if your english is weak (as mine). French is not yet the most language spoken in the world.

J'avoue ne pas trop comprendre cette spécificité : est-ce pour ne pas faire de ségrégation envers les non-francophones ? (il est vrai que nous allons certainement avoir une légion d'anglophones en Alsace pour ce Barcamp. Hum.).

On va me répondre que l'Alsace est au centre de l'Europe, et tout et tout. Du coup il vaut mieux faciliter l'accès aux non-francophones... et compliquer la vie aux autres.

Moi je ne suis pas difficile : s'il y'a des non-francophones, parlons anglais. Sinon... n'imposons pas par principe une langue qui n'est pas forcément accessible à tous (je dis ça, mais j'ai quelques années de classes bilingues derrière moi).

Ecrire et parler en anglais, ça fait vraiment classe et à fond "Web 2.0", alors qu'un Stammtisch en alsacien c'est tout de suite moins reluisant. Bon moi, tant qu'on ne me force pas à porter une cravate...

En tout cas, je ne veux pas mourir idiot : je vais quand-même y faire un tour, ça me changera un peu :)

En fait, a priori, toute l'équipe d'Alsacreations.fr va assister à ce fameux BarCampAlsace 2.0

Commentaires

Maurice a dit le

Erf, mais pourquoi avoir organisé ça un lundi ?

papyjo a dit le

@Maurice

Parceque s'ils l'avaient organisé un vendredÿ, ça aurait pu passer pour un troll :))

Strass a dit le

En fait, le gentil organisateur a préféré que l'on utilise l'anglais sur le wiki puisque l'audience y est effectivement internationale, mais tout le reste se fait effectivement dans la langue la plus appropriée (genre le français pour les trucs sérieux, et l'alsacien pour les vannes).
Sinon, je te sens un peu aigri au sujet du web2.0 ...

Maxwell a dit le

argh, mais pourquoi un lundi.....

Philippe Schoen a dit le

@ maxwell : j'ai choisi lundi, parce que si je l'avais organisé un vendredÿ, ça aurait pu passer pour un troll. Et la dernière fois que je l'ai organisé un samedi, plein de gens m'ont demandé: pourquoi samedÿ ?

@ raphaël : en effet, pour l'anglais, c'est parce que le wiki barcamp est en anglais. Je trouve que c'est à la fois plus poli pour les barcampers du monde entier, et aussi l'occasion de se connecter à eux.

Mais le BarCampAlsace2 se déroulera en français. Encore que je viens de recevoir un mail d'un anglophone venant de Bruxelles qui souhaite venir lundi matin et faire une session. J'imagine qu'il voudra faire ça en anglais. C'est vrai que c'est un souci, que certains barcampers voudraient traiter en organisant un BabelCamp, dédié à la question des langues.

Merci en tout cas de votre intérêt pour le BarCampAlsace.

clb56 a dit le

@ Philippe Schoen >

ne t'inquiète pas, l'ultime ambition des vendredÿste est de contester l'illégitime prétention des autres jours de la semaine à ne pas être investis par le langage universel du trollisme militant.

Et ce langage n'est pas l'anglais je peux te l'assurer !!!

Mais nous en parlerons "beaucoup" plus longuement demain...

...

...

...

... Ou dit autrement Lundÿ (niark, niark)

Nouky a dit le

Arf, et dire que je ne vais en Alsace que demain, à 1 jours près c'était bon !

Olivier G. a dit le

"French is not yet the most language spoken in the world" A ma connaissance, l'anglais n'est pas non plus la langue la plus parlée dans le monde, c'est le 'chinois' (avec toutes ces variations,cf. fr.wikipedia.org/wiki/Lan...