D.U. Accessibilité du Web à Nice

Actualité par (Intégrateur du Dimanche, Strasbourg)
Créé le (10641 lectures)

Saluons une nouvelle initiative envers l'accessibilité aux personnes handicapées : l'Université de Sophia-Antipolis met en place une formation longue, un Diplôme Universitaire "Accessibilité du Web".

Le site dédié à cette formation nous apprend que celle-ci va débuter en décembre 2006 et coûtera 2400 euros (plusieurs moyens sont mis en place pour financer sa formation)

Le programme paraît bien conçu et pertinent : Problématique de l'accessibilité (12h), Ergonomie de l'accessibilité (24h), Mise en accessibilité (24h), Travail à distance tutoré (50h), Validation – Approfondissement (12h). Tout ça agrémenté de nombreux travaux pratiques alléchants : Mise en accessibilité de documentation numérique (Acrobat PDF, Word, Tableau de données, PowerPoint), Mise en accessibilité de documents multimédia (Vidéo, Image, sons, podcasts, Dewplayer ?), etc.

Notons que j'ai au-moins deux bonnes raisons de croire au sérieux de cette formation :

  • la première est que j'ai déjà rencontré deux des intervenants principaux Christophe Rousseau et Christophe Bansard au cours d'un module "Accessibilité" de deux jours à l'université de Mulhouse (Serfa) auquel j'ai assisté (et un peu participé).
  • la seconde est que l'un des intervenants n'est autre que Daniel Dardailler, directeur de W3C Europe

Bravo donc à cette nouvelle initiative. Car il faut bien l'avouer, si l'on veut faire bouger les choses, c'est avant tout au niveau de la formation initiale qu'il faut avancer (je me rappelle des cours web que j'ai moi-même suivi en formation universitaire (soupir) :()

Commentaires

Aleks a dit le

Excellent. Chez moi en plus!
Merci pour l'info.

Reivilo a dit le

Et un pas en avant de plus! Merci pour l'info ;)
J'espère que beaucoup d'autres suivront.

Mobman02 a dit le

Crotte Nice c'est trop loin pour moi :/
J'espère que cette initiative va faire des petits :)

Lanza a dit le

Yargh, c'est loin.
Et je sens que ça va pas être facile d'obtenir un CIF...

blue a dit le

han les veinards qui vont y participer...

Thanh a dit le

Et il y en a qui ont du suivre des cours d'informatique de gestion ...

Très bonne initiative, j'espère qu'elle fera des petits :)

clb56 a dit le

Quel dommage de passer à coté de ça.

Ce sera mon cas sans doute et je le regrette profondemment.

Cela semble bien à la lecture du descriptif autant prometteur pour une formation initiale comme l'indique Raphaël que pour une immersion dans la problématique. Parce que sur ce dernier point, qu'elle que soit la bonne volonté dont on puisse faire preuve c'est bien ce qui nous manque souvent.

mEga a dit le

Le problème, car il y'en a un, est que cela relève d'une pratique locale et un diplome d'université (DU) n'a que peu ou pas de valeur car ce n'est pas un diplome national.
La très bonne nouvelle serait que dans les cursus multimédia existants (et il y'en a...) on impose des enseignements obligatoires liés à l'accessibilité.

Xophe a dit le

A noter que l'Université Nice Sophia Antipolis propose également un Master (Bac +5) en Ergonomie Cognitive des NTIC avec une option Accessibilité du Web avec les mêmes intervenants. Ca pourra peut-être en intéresser certains !

Gilles a dit le

Et de deux! Après celui de Paris 6 avec Braillenet, voici donc le deuxième (j'espère que ce ne sera pas le second) DU en accessibilité. La première promotion du nôtre est en train de potasser son projet...

Je vais essayer de ne pas apparaître comme le gars qui émet des doutes sur la "concurrence"n d'autant plus que j'ai déjà eu d'excellents contacts avec C. Rousseau. Mais aborder tous les thèmes qu'ils souhaitent aborder sur la "mise en accessibilité" en 4 jours me semble ambitieux. Je ne sais pas à quel niveau de détails ils souhaitent descendre. Outils de validation et de contrôle, CMSs, Back & Front Office, plateformes de e-learning, plateformes collaboratives (wiki?), outils de communication web synchrones et asynchrones, outils d'aide au développement, prise en compte de l'accessibilité dans une démarche projet et TP de mise en pratique, XHTML, CSS, XML-XSL, Flash, Applets, PDF, Word, tableaux de données, powerpoint, vidéo, images, sons, podcast... presque une vingtaine de sujets sur 24h, cela fait en moyenne un peu plus d'une heure par sujet. Sans oublier que dans ces 24h, il y a un TP tutoré...

Nous avons été confrontés au même problème quand nous avons défini nos contenus. Nous avons opté pour réduire le nombre de sujets, et entrer plus dans le détail pour chacun d'eux. Par exemple, HTML et sémantique+utilisation d'un Wysiwyg pour la production de contenu accessible (autrement dit, la partie XHTML+CSS) nous prend déjà une journée entière. En contrepartie, notre choix nécessite un plus gros investissement en temps de préparation et en expertise. Ce qui s'est répercuté sur le coût final.

Bref, tant mieux s'il y a de la concurrence, d'autant plus qu'elle se trouve éparpillée sur le territoire hexagonal: Paris pour le tourisme, Nice pour la Côte :-)

Shikamaru a dit le

Très bonne initiative de l'université de Nice !!

Chrisb06 a dit le

Pour répondre rapidement à notre collègue Gilles,
Le programme du DU de l'Université de Nice veut répondre à l'ensemble des difficultés que rencontrent les webmasters, d'ou une certaine exhaustivité des sujets abordés. Le XHTML et le CSS ne sont que des lanages que les webmasters prendront vite en main durant leurs projets tutorés (50h) à distance.
Notre objectif en traitant l'ergonomie, et la technique n'est autre que de donner aux webmasters les moyens d'analyser l'existant (d'un point de vue ergonomique et technique) et de trouver parmi les diverses technologies existantes des moyens de réaliser leurs projets. Les technologies évoluant dans le temps, l'essentiel est de comprendre l'intérêt de chacunes et surtout comment elles peuvent nous aider à proposer à tout le public un contenu accessible et je ne parle pas uniquement des pages Web HTML qui ne seront demain qu'une partie des informations échangées.
Se limiter au développement de pages XHTML dans un si beau défit humain qu'est la mise en accessibilité, ce serait comme étudier le langage JAVA sans passer par une étude de la philosophie de la programmation objet et de son intérêt par rapport à d'autre méthodes-analyses. Je ne veux pas entrer dans une comparaison des choix pédagogiques mais nous pensons que le rôle de l'Université est d'être en capacité d'ouvrir le champ des
possibles tout en proposant, le moment venu, l'expertise nécessaire pour répondre à des demandes spécifiques venant des étudiants.
Longue vie à toutes les formations qui pourront aider les architectes du Web à faire que l'accés à l'information pour tous, devienne une réalité :-)

Gilles a dit le

Je comprends mieux maintenant...

J'avais pensé aussi intégrer des considérations sur l'ergonomie en général, et élargir les sujets. Mais nous avons choisi de limiter la formation à une semaine puis deux jours de soutenances et examens. Et cinq jours pour tout cela, cela fait un peu court ;-)

Du coup, nous avons mis l'accent sur l'apprentissage de la réparation de l'existant, et avons donc été amenés à insister sur... le code XHTML/CSS.

Si je résume, je crois donc que vous avez la généralité et la mise en perspective que nous n'avons pas ou peu, tandis que nous avons la spécialisation dans le codage que vous n'avez pas ou peu :-)