Un nouveau projet sur l'Accessibilité du web

Actualité par (Intégrateur du Dimanche, Strasbourg)
Créé le (56302 lectures)

J'ai eu la chance ces derniers jours (même si je ne participe pas aussi activement que je le voudrais) de m'embarquer dans un nouveau projet de site en construction.

Ce projet s'appelle Web-pour-tous et se veut être une passerelle entre les acteurs du handicap et les acteurs du Web pour ensemble pouvoir faire avancer l'accessibilité des sites internet. L'idée est de se fonder exclusivement sur le vécu, les témoignages concrets.

L'originalité tient justement au fait qu'il s'agit d'un projet qui va au-delà des théories et des normes papier, mais dont le contenu est le recueil des cas concrets et vécus des internautes handicapés.

logo Web-Pour-Tous

Le projet commence à prendre forme petit à petit, même s'il n'en est qu'à ses tous débuts.

Le site, bien que manquant de contenu, est opérationnel : http://www.web-pour-tous.org et un forum de discussion vient d'être créé et permet de recueillir les témoignages des internautes concernés.

A présent, il reste la partie de remplissage de contenu (tout le monde peut participer selon ses connaissances), mais aussi de test des interfaces (site + forum).

Le but, je le rappelle, est de sensibiliser et d'inviter les internautes déficients ou handicapés à s'exprimer et expliquer leurs gênes vis à vis du Web afin de créer une base de donnée pratique. Le forum de discussion est prévu pour cela, et un Questionnaire interactif a été mis en place.

Donc toutes les personnes concernées, ou qui connaissent des gens concernés sont invitées à donner un petit coup de pouce à ce projet naissant... (des partenariats sont bien entendu envisageables).

En clair : faites passer le message ! :)

Commentaires

fred a dit le

Si on ne peut que louer cette initiative, je suis trés perplexe.
Il n'y a, d'aprés ce qui ce dit (ce que tu dis) sur le forum Alsa, aucun validateur parfait pour dire qu'un site est accessible ou non.
Comment, avec une loi qui fixe des obligations de délais sur 3 ans, rendre des sites accessible si le seul test valable reste celui de la personne handicapée ?
Qui va former ? Avec quels agréments ? Avec quelles compétences ?
Plus clairement, une collectivité dira qu'elle n'a aucun outil viable (robotisé) pour rendre son site accessible à tous.
Par ailleurs, il est assez cocace de signaler que sur la page www.web-pour-tous.org/Acc... , le lien concernant le daltonisme en bas déborde sur le fond marron alors qu'il est en bleu.
Les liens images du forum m'étonne beaucoup aussi, d'autant qu'on a aucun lien depuis le forum pour revenir sur le site principal.
Le manque de contenu, ajouté à une charte trés austère, risque de ne pas séduire.
Un projet trop vite lancé pour ne pas être devancé ?
Mais un projet nécessaire, j'en conviens.

dominique a dit le

Bonjour je viens de m'incrire sur le forum, excéllente initiative...

Je suis concerné en temps que webmestre d'une commune moyenne française. Mais tout autant pour mon site personnel.

Raphael a dit le

"Qui va former ? Avec quels agréments ? Avec quelles compétences ?"

> Je ne comprends pas vraiment de quoi tu parles. Le site n'est justement pas là pour discuter de la théorie des WCAG et des validations diverses. Il est là pour avoir une base d'informations concrètes (loin de la théorie et des validateurs), des témoignages "vrais" de personnes handicapées.

Bref, le site n'est pas prévu pour former, changer les normes ou pour créer un outil de validation, mais de recueillir des infos pratiques.

"Par ailleurs, il est assez cocace de signaler que sur la page www.web-pour-tous.org/Acc... , le lien concernant le daltonisme en bas déborde sur le fond marron alors qu'il est en bleu.
Les liens images du forum m'étonne beaucoup aussi, d'autant qu'on a aucun lien depuis le forum pour revenir sur le site principal.
Le manque de contenu, ajouté à une charte trés austère, risque de ne pas séduire."

> Tout ça est vrai, et c'est bien pour cela qu'il n'en est encore qu'au stade de projet.
C'est - entre autre - avec ton avis que le projet va avancer.

Pascal a dit le

Citation :
En clair : faites passer le message !

C'est fait, ici, déjà :
del.icio.us/tag/accessibi...

fred a dit le

Le projet "se veut être une passerelle entre les acteurs du handicap et les acteurs du Web pour ensemble pouvoir faire avancer l'accessibilité des sites internet."

Pourquoi ?
Pour que les webmasters d'un côté apprennent à recueillir les difficultés quotidiennes rencontrées par les handicapés (sur le web), et que d'un autre ces personnes handicapées puissent accéder à tout contenu web facilement.

Ca signifie travailler ensemble sur une adaptation nécessaire à nos méthodes de travail : des sites dont le contenu est accessible au clavier, par commande vocale, par téléphone mobile, et encore sûrement mille et une chose qu'on avait jamais pensé n'être pas accessible, parceque les handicaps sont multiples.

Aujourd'hui, qu'est-ce qu'un webmaster a comme outil pour travailler efficacement et rendre ses sites totalement accessible ? Des validateurs ? Mais sont-ils fiables ? Non, ils sont complexes, trés lourds à utiliser.
Le seul vrai test reste celui de la personne handicapée, d'où l'intérêt du site.

Ou alors on en viendra à faire des versions "bloc-note" de site web : du contenu sans aucune identité visuelle...comme on en faisait au début d'internet.
Mais ça, c'est pas difficile à faire. A chaque info publiée dans une interface d'administration, tu publies en double une version basique pour handicapés, du texte noir sur une page blanche.

Parcequ'aujourd'hui, tous les outils automatisés pour tester l'accessibilité à 3 niveaux d'un site ont bien été fait sur des bases communes, mais aucun ne donne le même résultat, et le tout reste trés confu.

Déjà que faire un site tout simplement compatible multi-navigateur/OS/plateforme est une tâche qui est trés loin d'être acquise par les agences web et développeurs, comment leur demander de faire des sites accessibles aux handicapés ?
Tu en as je crois témoigné une exemple avec tes récents entretiens professionnels.

Je dirais pour faire court que d'un point de vue global, "tout ceux" qui parlent en général d'accéssibilité et de standards semblent parfois manquer de vécu. Je me doute qu'une armée va me tomber dessus, mais certains conseils sont souvent donnés sans réelle expérience derrière.
palaci.fr/w3c/WCAG-REC-fa...
Pour ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit, je veux dire que faire (ou savoir faire) un site web accessible ne suffit pas à donner des conseils. Il faut avoir une structure qui vit de la vente de ces sites depuis plusieurs années pour pouvoir prétendre qu'un site accessible peut se vendre.
Quelle agence va vendre de l'accessibilité au même coût qu'un site "Dreamweaverisé" ?
Faire de l'accessibilité et vivre de l'accessibilité sont deux notions trés différentes.

Un exemple d'un site qui apparaissait encore ce matin en lien commercial en deuxième position sur Google sur les mots clés "création de site web" : www.cfiweb.fr/
Cette agence existe depuis 1997, preuve de ses compétences ?
D'ailleurs, leurs références sont vraiment à tomber par terre !
Mais essayez de pratiquer leur site avec Firefox...

Si le client te demande une animation Flash, vas-tu t'employer à tous prix à lui vendre autre chose en prenant le risque de ne pas avoir le contrat ? S'il veut un applet JAVA et rien d'autres, tu vas lui dire que tu ne fais pas parceque ce n'est pas accessible et que ce n'est pas ta politique ?
La ville de PAU a récemment lancé un appel d'offre pour la refonte totale de leur site web. Un projet énorme. Je n'ai rien vu dans leur cahier des charges concernant l'accessibilité. Pas une seule ligne.

La voie est bonne, mais 3 ans pour rendre TOUS les sites web publics accessibles à tous les différents handicaps, c'est utopiste et presque hypocrite, quand on voit que l'accés aux lieux publics ne l'est toujours pas.
C'est un travail qui prendra de trés nombreuses années, voir plus.

Tu comprends mieux mon point de vue ?

Cédric a dit le

J'ai lu tes deux commentaires, mais je ne vois absolument pas où tu veux en venir :/

Raphael a dit le

J'avoue que j'ai un peu de mal à suivre le raisonnement aussi, mais cela ne veut pas dire que je suis sur la défensive :)

Je reviens sur un point important : "Parcequ'aujourd'hui, tous les outils automatisés pour tester l'accessibilité à 3 niveaux d'un site ont bien été fait sur des bases communes, mais aucun ne donne le même résultat, et le tout reste trés confu."
>> As-tu des exemples ? En règle général, les Validateurs se basent sur les (souvent théoriques, mais très structurés) critères WCAG 1.0, et/ou les 92 critères de L'ADAE.
Comme ces critères sont assez simple à valider, il n'y a en général pas de différence entre les outils.
Mais il reste néanmoins beaucoup de points non vérifiables automatiquement et où il est difficile d'établir une norme.

Web-pour-tous, je le rappelle, n'a pas pour vocation d'établir des normes ou quoi que ce soit d'officiel. Il est fait pour recueillir des témoignages concrets d'utilisateurs handicapés.

"La voie est bonne, mais 3 ans pour rendre TOUS les sites web publics accessibles à tous les différents handicaps, c'est utopiste et presque hypocrite, quand on voit que l'accés aux lieux publics ne l'est toujours pas.
C'est un travail qui prendra de trés nombreuses années, voir plus."

>> Oui, mais si j'ose dire : on s'en fiche ! Je veux dire que *ce projet précis*, Web pour tous n'a strictement aucun lien avec la loi sur le handicap, son application, ni les sites web gouvernementaux.
Je le répète, il est là pour établir une base de donnée pratique des usages des handicapés sur le Web.

"Je dirais pour faire court que d'un point de vue global, "tout ceux" qui parlent en général d'accéssibilité et de standards semblent parfois manquer de vécu."

>> Voilà : sur ce point, tu tombes exactement sur l'objectif premier de Web pour tous : apporter de réelles infos concrètes à "ceux qui parlent du handicap en théorie"

Frank a dit le

Bonjour à tous,

Je vais aller un peu plus loin que Raphaël.

En fonction du handicap est on sur que certaines règles qui sont vérifiées par les validateurs sont nécéssaires.

Ne peut il pas exister plusieurs versions d'un site utilisant uniquement les mécanismes et codes adéquates pour tel ou tel type de handicap et non pas la totalité de ce qui est établis par les organismes concernés.

C'est ce que je veux savoir, ce qu'as exactement besoin l'internaute en fonction de son type de handicap et tout mettre en oeuvre pour faire évoluer ou créer une version différente du site qui réponde à ses attentes.

Bien sur il ne pourras pas être fait une version pour chaque handicaps en particulier la diversité de ceux ci rends cela impossible mais au moins essayé de s'approcher le plus possible d'une catégorie, renfermant elle même ses propres spécificités.

Une fois l'amélioration ou la version réalisé demander aux personnes concernés si effectivement cela leur amène une facilité, un confort et là à ce moment nous saurons si notre site est accessible.

Nous ne voulons pas remettre en cause ce qui existe mais réfléchir sur ce qui peut être fait d'utile au delà, sur justement comme le dit Raphaël, tout ce qui n'est pas vérifiable par un validateur,les besoins de l'internaute.

Tout cela accompagné d'une information sur le pourquoi de tel ou tel choix (témoignages d'utilisateurs)et comment cela à été réalisé.

Après le choix reviens aux webmasters mais l'information sera présente et basée sur du concret.