Blogs publics : libertés et obligations

Actualité par (Intégrateur du Dimanche, Strasbourg)
Créé le (13012 lectures)

Un courant de remise en question des weblogs se propage en ce moment dans ma "blogosphère". J'en profite pour donner également mon avis.

Denis se pose des questions existentielles : les thèmes de chaque blog tendent-ils à évoluer, quel est le point de saturation de chaque auteur, que se passe-t-il une fois l'excitation de l'ouverture du blog passée ? Etc.

Il n'est pas le seul en ce moment, parmi mes lectures préférées, à se triturer les méninges et à procéder à des introspections pronfondes : Maurice se demande s'il ne devrait pas créer un autre blog, anonyme, pour y partager des points de vue plus personnels; Dew, mon idole, se prémunit d'un disclaimer où il scande qu'un blog est un site personnel et subjectif. Il n'y a aucune obligation de résultat, de pertinence, de fiabilité. Et conclut par : Ah... Si j'avais un skyblog je pourrais tout écrire..

Un blog implique-t-il certaines contraintes ? (poster régulièrement sous peine de perdre un public), une certaine objectivité ? (le lectorat s'attend-il toujours à recevoir des informations issues de sources officielles), une certaine neutralité ? (afficher ses opinions politiques par exemple va influencer les lecteurs).

Ce genre de discussions a déjà eu lieu il y'a quelques mois lorsque l'un des blogs les plus spécialisés dans les Standards, Standblog, qui a quelque peu dévié de thème justement, supprimait la possibilité de laisser des commentaires par rapport aux billets publiés car la popularité de Standblog impliquait des commentaires-spam et des attaques personnelles, et les disponibilités de Tristan ne lui laissent guère le temps de modérer chaque commentaire laissé. Une sorte de pétition avait été lancée à cette époque pour réhabiliter les commentaires.

Bref, on est bien loin de l'origine des weblogs : l'objectif de base des blogs était de commenter les sites visités sur le net. (Dew) et qui sont au départ des carnets personnels, des journaux intimes au vu de tous.

Mon chat Afin de mettre les choses au clair en ce qui concerne le blog d'Alsacréations : pour ma part, je considère mon blog comme personnel, donc si certains billets sont plus "officiels", l'ensemble reste mon journal personnel et j'y entends écrire ce que bon me semble, même un article sur mon chat !

Ne prenez donc pas tous les billets du Blog Alsacréationspour argent comptant, je vous préviens en général lorsqu'il s'agit d'informations et de sources officielles... en attendant, je me réserve le droit d'y publier des événements personnels (mon chat, mon nouveau tee-shirt, etc.). Les tutoriels et le forum sont des sources déjà bien assez conventionnelles !

(indice de fiabilité : 80% - indice de fatigue : 10%)

Commentaires

Yeca a dit le

En même temps c'est ça le principe du weblog non ?

Raphael a dit le

@Yeca : "En même temps c'est ça le principe du weblog non ?"

>> C'est à dire : d'être libre (apparemment non) ? ou d'avoir des obligations ?

elv a dit le

Je pense que Yeca (coucou Yeca) voulait dire "être libre". Un blog c'est un site *perso*. Un journal intime pas intime en quelque sorte :)

Raphael a dit le

@elv > oui... au départ et selon les thèmes je suis d'accord.
Mais le fait que certains blogs (sus-cités) aient acquis une notoriété, une respectabilité et un public demandeur d'informations a changé la donne (d'où ce billet).
Que dirais-tu si le blog de MSIE (si, si, il y'en a un), parlait du chat de Billou ? (qui d'ailleurs est malade, il a choppé un virus :))

Yeca a dit le

Je parlais de liberté, plus ou moins.

En fait, le weblog est quasi par définition un journal dont l'auteur ou les auteurs apportent leur façon de voir les choses.
C'est là l'interet du weblog.

On peut avoir une forme alternative d'information.

Denis a dit le

À mon sens, il y a une différence fondamentale entre un blog très personnel, lu par peu de gens et un blog plus public, lu par plusieurs centaines de personnes (milliers ?) ; la pression qui vient avec. Rien de plus, rien de moins. Tant et aussi longtemps que l'auteur en question vit bien avec la pressoin occasionnée, tout roule comme sur des roulettes : même que parfois, cela contribue à propulser le blog vers de nouveaux sommets car le public peut sentir la passion qui s'en dégage.

Ce n'est qu'à partir du moment ou le dit auteur commence à sentir une obligation à rencontrer d'éventuelles attentes de la part de ses lecteurs (que ce soit fondé ou non) que les choses commencent à moins bien aller. Il faut savoir se ressaisir rapidement et remettre le tout en contextes : un blog est un journal personnel, publié sur le Web... Ce n'est rien d'important. D'abord et avant tout produit pour l'auteur, ce qui lui permet d'extriorisertous ses petits démons et parler de ses passions.

Tant et aussi longtemps que ça demeure ainsi, la qualité risque d'y être, en autant que l'on aime le style de l'auteur. Dès que celui-ci tombe dans le piège de vouloir écrire pour plaire aux autres, c'est le début de la fin.

Manu a dit le

Personnellement, nouveau venu dans l'univers des blogs, j'ai commencé - conjointement avec ma chère et tendre - par un blog recettes & critiques de restos, pas trop personnel, donc, mais relativement détaché de l'objectif de récupérer un lectorat fidèle (on ne fait quasiment pas de pub).
Nous l'avons fait suivre, récemment, d'un blog plus personnel sur les tribulations de notre petite famille d'expatriés en Californie, qui reste également discret, mais pas privé pour autant (seules les photos sont privées). Nous n'avons là encore pas pour objectif de tenir en haleine nos quelques visiteurs occasionnels jusqu'au prochain billet, puisqu'il s'agit avant tout d'un outil de correspondance avec nos familles et amis restés (pour la plupart) en France, voire en Europe, bien que tout un chacun puisse y jeter un oeil.

Aucun calcul dans ces blogs, donc, juste l'envie d'afficher une passion (la cuisine) d'une part, et, d'autre part, de raconter comment se passe le quotidien d'une famille française aux USA (on est pas les seuls, loin de là). C'est donc purement subjectif, un tantinet personnel et nullement commercial, mis à jour au gré de nos envies (et de notre rare temps libre).

Groumphy a dit le

Je suis dans le cas (que je viens d'ouvrir un blog... Encore un se diront certain !)... Et l'entousiasme du début y est. De nombreuses idées me viennent en tête pour pousser soit des coups de gueule, soit des félicitations ou autres.

Mais il est vrai que lorsque le blog est existant depuis un certain temps, cette énergie de départ (peut-on appeller cela jeunesse ?) s'épuise (sans pour autant devenir une certaine sénilité). Les quelques paroles ci-dessus (autant de Raphael et de Denis) ont tendance (très légère je rassure tout de suite) à un "zeste" décourager à faire son blog.

Mais comme si bien rappellé par nos deux compères cité ci-dessus, le blog est avant tout un journal personnel auquel seul l'auteur est tenu et n'est certe pas un site. De ce fait, il n'y a aucune obligation de mise à jour (ca me rappelle que je dois faire mon site qui lui doit être mis à jour), de sérieux, de qualité (enfin... On se comprend par "qualité"). Le blog ne doit pas devenir une prison tant par sa popularité que par son sérieux ! L'avis d'une personne (l'auteur du blog) est avant tout son expression.

Je partage aussi la pensée de Yeca sur le blog...

Mais et vous votre inspiration vous viens d'où ? Relatée d'un blog à l'autre ? Actualité du jour et humeur au quotidiens ?

Antoine a dit le

Je partage aussi l'avis de Yeca et cette vague me touche puisque je vais ouvrir le mien dans les semaines à venir...

Devrais-je ajouter un "dislaimer" ? Non, je ne veux pas. Comme toi Sib', je pense que c'est avant tout un carnet personnel sans être source de valeur sûr.

Coup de geule
Coup de coeur
Ca c'est un blog :)

Winny a dit le

Salut à tous,

Personnellement, je lis vos écrits avec une certaine distance : comme le résultat d'expériences PERSONNELLES et comme un ensemble d'avis (que j'espère motivés) sur tel ou tel sujet. Le paradoxe de cette situation est que désormais quand je lis un article, par exemple sur les standards webs, dans une revue dite "institutionnalisée", vos opinions m'obligent également à prendre de la distance par rapport à leurs informations. Mais s'informer, c'est essentiellement prendre de la distance par rapport aux sources consultées. Pourquoi devriez-vous justifier l'éventuelle partialité de vos informations alors que même les journalistes ne le font pas. Je vous rappelle, par exemple, que Libération est avant tout un journal d'OPINION !

Il n'en reste pas moins que tous les sujets ne m'intéressent pas et que je me fous des turpitudes de vos chats autant que vous vous moquez du rhume de mon cobaye... ;-))
Après il reste à savoir pourquoi écrit-on ? pour être lu surement, pour se relire (le blog tout comme la page web perso ayant tout de même une connotation narcissique) peut-être, pour être remis en cause ? J'opte pour cette option... c'est dans la remise en question, dans la discussion qu'on contine d'avancer, de progresser et de faire progresser les autres. A ce propos, les blogs que je fréquente sont sans doute ceux où leurs auteurs utilisent plus fréquemment le point d'interrogation que le point.
Bonne route à tous.

Yeca a dit le

A mon avis, quel que soit l'audience, il faudrait rester soi même. Sinon l'information perd de sa touche personnalisée, donc son intêret. A bas la censure !

oxud a dit le

Je suis d'accord avec Yeca, mais avec une seule censure, le respect de la loi (anisémitisme etc).

Pour ma part, je fais le chemin inverse. J'arrête mon Blog pour cause de succès, j'expliquais comment je fais de la Bourse et je postais mes résultats. Je recevais 50 mails par jour 20 qui me suppliaient de leur donner des tuyaux, 30 qui m'insultaient en me traitant de mythomane. Mon email était mail bombé etc

Bref, je ne souhaitais ni être gourou ni être insulté, donc j'ai arrêté, le Blog me mettait la pression, le côté fun avait disparu. Je continue mon Blog, mais juste pour moi, sur du papier.

Merkel a dit le

Oxud : pourquoi ne pas avoir continué ton blog et changé d'adresse de courriel ? Tu n'avais qu'à ne plus l'afficher publiquement, et déjà, tu aurais eu moins de demande par courriel. C'est dommage si tu as laissé tomber un blog qui avait beaucoup de succès. :)

solo a dit le

Mon blog me sert de labo d'expérimentation et comme c'est un blog ben j'en profites pour poster quelques billets.

Groumphy a dit le

@ Oxud > Je partage l'avis de Merkel... Il aurait été plus utile de faire cela !

katsoura a dit le

Sur ton blog tu parles de ce que tu veux mais tu ranges les sujets par catégorie. Et à ce niveau là, il y a parfois confusion. Un post de Tristan dans "humour" peut être pris très au sérieux et subir un grand nombre de critiques.

Sur MarcArea par exemple il y a une rubrique "n'importe quoi" qui m'amuse assez souvent. Mais cette pincette d'humour ne peut pas plaire à tout le monde.

Il faudrait avoir la possibilité de choisir d'afficher ou non certaines catégories. Sur Kopikol ( www.kopikol.net/ ), tu as un lien "filtres" qui affiche/masque les rubriques. Je trouve ça très sympa. Dès que tu parleras de ton chat (*) dans la catégorie "mon passe temps" et bien je n'aurais qu'à le masquer. Et hop la.

(*) je déteste les chats

Felipe a dit le

@ Raphael: moi je te crois! (des fois) :-D

Samaty a dit le

Pousser par une force irrésistible je donne mon avis.
Tu réfléchis trop.
Moi je viens voir ce que pense un webmestre "pro standart" de l'évolution du web et prendre des nouvelles du chat. C'est tout =).
Moi les chats je les aime avec une gousse d'ail. :p

Ronan a dit le

Personnellement, j'ai pratiquement définitivement renoncé à blogguer sur des sujets à caractère "personnel", notamment après avoir lu ça : blogarythme.free.fr/blog/... Ca fait sourire, c'est caricatural, mais c'est souvent assez proche de la réalité. Ca n'empeche pourtant pas certain blogs très personnels d'être aussi très intéressants.