AcceDe Web et ses notices d'accessibilité

Actualité par (Désintégrateuse, Strasbourg)
Créé le (9319 lectures)
Tags : accessibilité, rgaa, wcag, accessiweb, projet web

AcceDe Web

AcceDe Web est un projet initié par l'agence Atalan avec pour but de répondre aux besoins des différentes étapes d'un projet web accessible.

L'accessibilité inaccessible

Combien de fois avons-nous entendu "l'accessibilité c'est compliqué", "l'accessibilité c'est long à mettre en place" ou "l'accessibilité c'est cher" ? L'absence de ressources et documents clairs font que l'accessibilité est souvent mise de côté, voire totalement oubliée.

L'intérêt de ces notices est justement de faciliter le respect des critères d'accessibilité sur un projet en cours de développement mais aussi de maintenir son accessibilité une fois en production.

Pas besoin de formation

Contrairement aux référentiels sur l'accessibilité (WCAG, AccessiWeb, RGAA...) dont la compréhension est longue et fastidieuse, et demandent souvent une formation approfondie pour mieux les interpréter, les notices d'AccesDe Web sont destinées à tous les professionnels du web, quelque soit leur niveau de connaissance en accessibilité numérique.

De nombreux critères sont très simples à implémenter au cours d'un projet, sans pour autant demander plus de temps ni d'argent.

Une notice pour chaque métier

Les notices sont divisées en 4 grands thèmes et adressées aux principaux acteurs d'un projet :

  • La partie graphique :
    • Une notice d’accessibilité pour la conception graphique
  • L'intégration et le développement :
    • Une notice d’accessibilité HTML et CSS
    • Une notice d’accessibilité interfaces riches & JavaScript (JS)
  • L'édito :
    • Un modèle de document pour concevoir une notice d’accessibilité éditoriale

Disponibles en ligne mais aussi aux formats PDF et DOC, les notices sont particulièrement bien expliquées, avec beaucoup d'exemples concrets, du code et des illustrations.

Libre

Les documents sont soumis aux termes de la licence Creative Commons BY 3.0. Il est tout à fait possible de reproduire, modifier, distribuer et communiquer le document en respectant le droit à la paternité.

Source : http://www.accede-web.com/

Commentaires

Gili a dit le

Vraiment sympas cette ressource. C'est étonnant qu'un texte justifié soit considéré comme inaccessible. Quand je vois tout les efforts qui sont fait pour améliorer les césures je me dis que ça ne durera pas éternellement.

Merci :-)

thierry a dit le

@Gili : "Vraiment sympas cette ressource. C'est étonnant qu'un texte justifié soit considéré comme inaccessible."

C'est une information tout à fait... injustifiée.

Cette moindre lisibilité des textes justifiés existe essentiellement pour les petites justifications, avec lesquelles les espaces intermots peuvent être très importants. Si la justification est suffisament importante, ces variations d'espaces intermots sont considérablement réduites.

En print, on trouve l'affirmation inverse : ce sont les textes alignés à gauche qui sont jugés moins lisibles, à cause de l'aspect dentelé (on parle de "composition en drapeau") des fins de ligne, qui attirent le regard.

De toute façon, cette affirmation n'est plus vraie pour les navigateurs qui supportent la propriété hyphens.

Sebastien D. a dit le

Bonjour,

Effectivement, cette recommandation (l'interdiction de la justification) est tirée des WCAG 2.0 (Web Content Accessibility Guidelines) du W3C. Dans les WCAG 2.0, il est précisé que le texte peut être justifié à condition de prévoir sur le site un système pour retirer la justification.

Nous avons opté pour une solution simple : prohiber la justification.

Lorsque le texte est justifié (sans césures) il est possible que les espaces soient de largeurs différentes, comme le montre l'exemple sur la fiche http://wiki.accede-web.com/notices/graphique-... . Sur des textes au nombre de lignes importantes cela provoque des "rivières de blancs larges" qui traversent le texte verticalement. Ces espaces provoquent des difficultés de lecture importantes, notamment pour les personnes dyslexiques (qui pourront passer d'une ligne à l'autre involontairement).
Ce phénomène est d'autant plus important que la largeur du texte est réduite.

Le problème ne se pose pas en print puisque les textes justifiés sont (quasiment) systématiquement "césurés".

Comme Thierry le signale, avec la propriété hyphens, cette recommandation devient de moins en moins justifiée. Il serait intéressant de préciser dans la notice pour la conception graphique qu'il est possible de prévoir des textes justifiés à condition de mettre en place des césures (et de valider la faisabilité technique avec les équipes techniques et selon les supports navigateurs visés par le projet).

Il ne faut pas hésiter à proposer des évolutions ou nous transmettre des remarques sur les notices, nous travaillons actuellement sur une version 1.1.

Sébastien.