Google et le poids du nom de domaine

Actualité par (Intégrateur du Dimanche, Strasbourg)
Créé le (20482 lectures)

J'ai eu une discussion aujourd'hui avec Katsoura au sujet de l'importance du nom de domaine (NDD) et des traits d'union dans ce nom pour séparer les termes clés.

En fait, le principe est de savoir quel sera le nom de domaine qui a le plus de chance d'apparaĂ®tre en première place : "mot1mot2.com" ou "mot1-mot2.com" ?

Faisons simple et choisissons au hasard Carmen Electra ;-)
Alors... plutĂ´t "carmenelectra.com" ou "carmen-electra.com" ?

Les résultats de google sont différents selon la recherche : "carmen electra" ne trouvera pas le site officiel (qui est carmenelectra.com), contrairement à une recherche sous "carmenelectra".

Doit-on en conclure que Google ne prend en compte les deux termes du nom de domaine que s'ils sont sĂ©parĂ©s physiquement par un trait d'union ? Cela semble bien hâtif.

Il est tout aussi possible que le site de Carmen Electra soit mal référencé et que d'autres aient plus de backlinks (sites érotiques) et de poids que le site officiel... auquel cas, il est normal qu'ils apparaissent en premier.

Le pattern

En fait, Google se contente de chercher ce qu'on lui demande : la chaîne exacte, le "pattern".

En cherchant "blogandblues" et "blog and blues", les résultats sont bien évidemment différents.
Seule la deuxième recherche trouvera le site de notre bien aimé Laurent Denis puisque celui-ci ne contient pas le premier pattern cherché ("blogandblues").

De même, si le site officiel de Carmen Electra avait été carmen-electra.com, il n'aurait pas été trouvé avec la recherche "carmenelectra" mais seulement "carmen" ou "carmen electra".

Toutes les parties sont prises en compte

Effectuons un autre test : je veux acheter des biscuits AlsacrĂ©ations(les gâteaux de ma grand-mère), je recherche le terme "alsa" dans les pages francophones de Google...

Je tombe indiffĂ©remment (premiers rĂ©sultats) sur les sites :

  • jeanmarc.holl.free.fr
  • alsa-antiq.com
  • alsabureaux.fr
  • alsacreations.com/blog ;-)
  • alsa-sites.com
  • etc.

Première surprise : le site officiel des biscuits AlsacrĂ©ationsn'apparaĂ®t mĂŞme pas en première page des rĂ©sultats !

Autre surprise de taille : la première réponse de Google (jeanmarc.holl.free.fr) est un site perso avec une URL de l'hébergeur gratuit Free (pas de nom de domaine) qui n'a strictement rien à voir avec mot recherché.

Pour finir, je constate que je tombe indifféremment sur des noms de domaine avec ou sans trait d'union entre les termes.

Bref, cette recherche prĂ©cise semble montrer que le trait d'union dans le nom de domaine n'accorde pas plus d'importance Ă  chacun des termes : toutes les parties du NDD sont prises en compte et le trait d'union n'est qu'un caractère de plus dans la chaĂ®ne.

Plus fort encore, le fait qu'un site personnel sans nom de domaine apparaisse en première position devant tous ces sites professionels et commerciaux (qui ont même certainement payé un positionnement sur le terme "alsa") tend à prouver que le nom de domaine n'a, après tout, pas autant d'importance que l'on croit.

Ce qu'on pourrait en conclure

Le fameux PageRank n'a eu aucune influence sur l'ordre des sites affichĂ©s : pour info, la page du blog d'AlsacrĂ©ationsa un PR7 et celle du site perso un PR4.

Enfin, la présence ou non du trait d'union n'a pas été significative sur l'ordre d'arrivée... même l'existence d'un "vrai" nom de domaine (.fr, .com) n'a semble t'il pas pesé lourd dans la balance.

Soyons hâtifs dans nos conclusions et n'ayons pas peur d'extrapoler exagĂ©rĂ©ment :

  • le trait d'union n'a pas d'importance (ce n'est qu'un caractère comme tous les autres)
  • le nom de domaine n'a pas d'importance (l'extension non-plus)
  • le PR n'a pas d'importance (il n'influence pas le classement)

Pour être plus clair, chacun des trois paramètres est bien évidemment un critère pris en compte par Google (ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit), mais son importance n'est peut-être pas celle qu'on attendait.

Il manque beaucoup d'éléments, comme les PR de chaque site, le nombre de back-link, la méthode de referencement, la pertinence de la construction des pages, etc.

Bien sûr, il ne s'agit que d'une recherche isolée qui qui n'a pas de valeur statistique (et je ne compte pas en tirer). Scientifiquement une recherche menée sur deux exemples peut difficilement se conclure par la mise en place d'une loi comune... mais en y regardant bien, chaque recherche est une recherche isolée ;-)

Tout ce que je tend à montrer, c'est que l'importance qu'on donne à certaines choses est peut-être... démesurée.

EDIT : Je le rĂ©pète une fois encore pour les malentendants qui m'agressent dĂ©jĂ  :-) : la conclusion est volontairement extrapolĂ©e. Mais ce sont exactement les conclusions qui s'imposent du petit test effectuĂ©, non ?

Avant de me taper dessus bêtement, dites-moi plutôt quelles autres conclusions vous en auriez tiré... ça fera au-moins avancer les choses !