Google Chrome ne supportera bientôt plus H.264

Actualité par (Développeur web, Paris)
Créé le , mis à jour le (9765 lectures)
Tags : web, vidéo, Chrome

C'est le product manager du projet Chromium qui a annoncé aujourd'hui que Google Chrome ne supportera bientôt plus le codec vidéo H.264, utilisé jusqu'ici par la balise HTML5 <video>.

La raison évoquée est l'ouverture vers les formats libres, H.264 ne l'étant pas.

C'est une mauvaise nouvelle pour les créateurs de sites exploitant ce format qui devront d'ici deux mois trouver une alternative avant que Google Chrome ne soit plus du tout compatible avec ce format.

Chromium continuera cependant à être compatible avec les codecs Theora et WebM, ce qui laisse espérer qu'un de ces deux formats deviendra le format standard et mettra fin à la "guerre des codecs" lancée depuis que les navigateurs modernes se sont mis à supporter la balise <video> sans tomber d'accord sur quel codec adopter.

WebM

Si Apple décide d'intégrer le support WebM dans son navigateur Safari, tous les navigateurs modernes du marché proposeront ainsi un même codec pour la balise <video>.

Source : http://blog.chromium.org/2011/01/html-video-codec-support-in-chrome.html

Commentaires

yagraph a dit le

youhou ;)
manque plus que le support de Webm dans Flash...

mhausherr a dit le

Que ce passe-t-il sur les navigateurs mobiles?
Ni Safari mobile, ni webkit Android, ni les autres (nokia par exemple) ne supporte WebM.

En plus il y a une raison technique: les puces graphiques qui équipent ces téléphones supportent uniquement le decodage hardware de l'h.264 Et sans décodage hardware de vidéo sur mobile... pas de vidéo.

Avec des hypothèses optimistes les première puces graphiques supportant le décodage hardware de webM sortirons d'ici 1 an ou 2. Elles seront abordables 2 ans plus tard, incorporé dans les premiers téléphones encore 1 an plus tard, deviendrons la norme encore un 1 an plus tard. Si on veux que le parc installé de téléphone supporte ces vidéos il faut encore attendre un an.
Bref, tout sera prêt... dans 7 ans.

Belle inertie n'est ce pas? Et bien c'est effectivement le problème: le format webM arrive près de 10 ans trop tard vu l'inertie du marché. D'après wikipédia le h.264 est sortie en 1998.

Et encore je ne parle pas des télés connecté des set-top box, des consoles de jeux, des lecteurs bluray/DVD etc.. qui utilisent des technos web eux aussi

Bravo Google!!!

yagraph a dit le

la liberté a un prix : à court terme ça parait fou... mais à long terme c'est évident :
http://www.arpitonline.com/blog/2011/01/11/wh...

noliv a dit le

Comme le dit mhausherr, WebM arrive bien tard, et pourtant il n’est même pas techniquement supérieur au H.264... ce qui aurait peut-être pu l’aider à s’imposer.

Cette nouvelle a donc des conséquences directes presque évidentes : La tendance actuelle qui est de proposer les vidéos en H.264 empaquetées dans du flash pour les desktops et en H.264 “nu” pour les appareils mobiles est la bonne : ne changeons rien : ça marche et ça continuera à marcher pour tout le monde.

Passons notre chemin.

jpvincent a dit le

il y a 2 manières de le voir :

- à court terme, c'est franchement dommage de retirer h.264 en natif de Chrome, c'était un bel argument pour passer en douceur à la nouvelle balise. Admettons que les navigateurs fassent une implémentation de la balise vidéo de qualité égale à Flash, les développeurs n'auront même plus de quoi justifier de passer à la nouvelle balise : c'était déjà dur avec 15% de Webkit, ça le sera encore plus avec 5% de Safari ... Cela dit, IE9 et sa future grosse part de marché arrive pour sauver la situation

- à long terme, ça ne sera pas important et pourrait peut être favoriser le seul concurrent sérieux de h.264 : l'écosystème vidéo sera sans doute prêt pour WebM au moment où on en aura besoin (2015, fin de la licence h.264 actuelle, donc potentiellement royalties à payer pour les sites diffuseurs). Comme beaucoup j'attends le jour où une version de Flash supportant WebM sera suffisamment répandue pour justifier de changer de codec.

ça choque quelqu'un que je vienne de dire qu'on attend Adobe et Microsoft pour sauver le web ouvert ? :)

ce que je ne comprends pas, c'est la radicalisation de la position de Google qu'ils justifient par le support du web ouvert : autant chez Firefox on ne pouvait par le leur reprocher, autant chez Google ça sonne faux ...

Skoua a dit le

@jpvincent : Je pense malgré l'annonce de Google, l'accord qu'ils ont avec Adobe concernant l'intégration par défaut de Flash dans leur navigateur joue un peu.

Nico3333fr a dit le

Je dois reconnaitre que je suis très surpris de cette décision.

Ceci dit, WebM a des avantages : libre, performant... les tests que j'ai fait sur la balise vidéo sur mon site sont sans appel : la version WebM d'une vidéo donne toujours le fichier le plus léger, ce qui est un sérieux argument quand on pense à la bande passante, et côté qualité, ça se défend.

jpvincent a dit le

@Skoua : ça doit jouer un peu, puisque c'est adobe qui paye la licence h.264, et plus chrome lui même :)

@Nico3333fr : je dirais même qu'il est évident que Google a tout intérêt à pousser WebM : il lui appartient, et le jour où ils pourront se passer de h.264 sur Youtube (comme tous les sites, 4 ans ? 10 ans peut être si ils attendent le matériel ?), ils feront d'énormes économies de stockage.

la question du mouvement, c'est plus de savoir si ça va réellement favoriser WebM ou au contraire tuer l'adoption de la balise vidéo. Probablement pas, mais vu de loin ça me semble un peu risqué

amk a dit le

ça parait le meilleur moment pour faire ça. Si Chrome et Firefox décident ensemble de ne pas supporter le h264 dans le navigateur, cela signifie qu'aujourd'hui la majorité des gens n'auront *pas* accès aux vidéos encodés en h264.
Tant que les concepteurs de site peuvent encore se poser la question du codec à utiliser pour la balise vidéo de html5 (et malgré tout beaucoup utilisent encore le flash par facilité) la réponse à leur question doit être webM et pas h264. Sinon le web évolue de façon négative, sous la coupe de propriétaires qui demandent des royalties pour son utilisation.

Pour rendre cette décision réellement opérationnelle et éviter les encodages multiples, il faudrait sans doute que le webM soit supporté par flash. ça donnerait idéalement du html5 avec des vidéos webM et les mêmes vidéos lues via le flashplayer pour les navigateurs qui ne supportent pas ce codec libre.

Et bien sûr reste la question des smartphones. Là encore le marché change vite, et ce serait un argument commercial sans doute énorme pour android si c'est le seul os qui décode les vidéos youtube. Mais il n'y a pas de raison que ce soit les seuls... après tout c'est un codec libre.

mhausherr a dit le

" et ce serait un argument commercial sans doute énorme pour android si c'est le seul os qui décode les vidéos youtube"

Aujourd'hui techniquement et en l'absence de puce (comme les PowerVR) capable de décoder du WebM de façon hardware Google n'est pas capable d'implémenter ce support dans android.

Du coup même si on se limite aux plateforme Google: ie chrome + android on est obliger de supporter 2 formats!!!

Bilan il reste trois choix
* Le flash seul (en h.264) -> pas viable sur mobile pour de la vidéo avec des performances correctes
* Le WebM -> on se coup de Safari, ie ET du mobile. Le flash en h.264 (2eme format de vidéo) permet de garderla compatibilité ie et safari mais pas du mobile.
* Le H.264 -> fonction sur Safari ET tous les mobiles du marché. Le reste (firefox + chrome) on peut faire du flash, de toute façon toute les machines qui font tourner ces browser sont capable de faire tourner du flash.

Bref en tant qu'hebergeur de contenu vidéo mon choix est vite fais: je choisit H.264

amk a dit le

En tant qu'éditeur de contenu vidéo tu te prépares à galérer comme moi pour ré-encoder toutes tes vidéos en h264. Le fait est que ce codec est une mauvaise idée dès le départ et le plus tôt on en changera, le mieux ce sera.

http://www.presence-pc.com/actualite/decodage...

amk a dit le

Tiens, c'est rigolo ce qui tombe aujourd'hui :)
http://www.silicon.fr/google-propose-un-suppo...

noliv a dit le

@amk : En quoi tu te prépares à galérer pour réencoder en h264? (Tes vidéos ne sont pas déjà en H.264??? En quoi donc alors??) En quoi ce codec est une mauvaise idée dès le départ?

Pour qui s’intéresse aux codecs, c’est un peu regrettable de voir remise en question la position d’un codec par un autre pour des raisons autres que ses qualités techniques... sous prétexte d’une situation incertaine en ce qui concerne les royalties liées au h264 (ce qui est faux d’ailleurs, on peut en discuter).

Le WebM est inférieur au H.264 et l’annonce de Google ne lui profitera même pas vraiment, en maintenant le status quo (adobe se frotte les mains).

amk a dit le

-Je veux dire encoder des vidéos en h264 vers le webM. Je pense que c'est ce qui nous pend tous au nez.
- Une mauvaise idée dès le départ : j'entends le support du h264 par un navigateur via la balise video html5.
- Le webM est inférieur au h264 : même s'il était un peu inférieur, ce qui reste à prouver, ça ne ferait pas du h264 la bonne solution pour un web ouvert. Pour le moment la seule solution pour avoir des vidéos légères et de qualité sur le web sans que les éditeurs de navigateurs comme Mozilla aient à payer une licence de 5 Millions de $ est le webM.
- Tant que le MPEG-LA reste propriétaire de ce codec et le fait payer aux encodeurs, aux décodeurs et aux diffuseurs, on peut toujours discuter mais il me semble que ça ne sert pas à grand chose : c'est eux qui décident de ce qu'ils font de leur produit, et c'est tout le problème. Le webM a me semble-t-il la qualité qui laisse le h264 hors course : il est Open Source sous licence BSD.

noliv a dit le

- Je ne vois pas l’intérêt pour qui que ce soit de se mettre à encoder ses vidéos en wabM par rapport à la solution dominante actuelle h.264 lu par flash pour desktops et laptops, h.264 inséré en html5 pour les mobiles.

- Oui mais en quoi c’est une mauvaise idée. Le côté propriétaire du h.264 le rend-il intrinsèquement mauvais à tes yeux malgré ses qualités?

- Le WebM est inférieur au H.264 : ce n’est pas que mon avis issu de fichiers comparés, c’est aussi ce qui ressort de différents comparatifs que j’ai pu trouver sur le net : xvid < webM < h.264. L’analyse de fond du VP8 par Jason Garett-Glaser vaut le coup d’être lue, tout en sachant qu’il est développeur du projet open-source x264 http://x264dev.multimedia.cx/?p=377

- Etre open source n’est pas un critère suffisant pour mettre des alternatives de qualité hors course. Les licences d’utilisation de h.264 sont assez raisonables et lui ont permis d’atteindre son statut actuel de codec dominant. De plus, le contrat stipule que les révisions des prix ayant lieu ne pourront jamais donner lieu à une augmentation de plus de 10% tous les 5 ans - si augmentation il y a... rien de déraisonable.

amk a dit le

Hello,
le h264, n'est évidement pas mauvais en soi. C'est même un très bon codec propriétaire. Sans doute encore inévitabe aujourd'hui grâce au Flashplayer, qui n'implémente pas non plus le webM dans sa dernière version (10.2)
Mais le fait que Mozilla ne veuille pas implémenter le h264 dans leur navigateur pour ne pas payer des sommes faramineuses (et on est loin du raisonnable) devrait suffire pour qu'on émette un doute sur cette solution non ? Si demain tu décides de créer un navigateur grâce à ton seul talent, qu'il est meilleur que tous ceux du marché, mais que personne ne l'utilise parce qu'il ne sait pas lire les vidéos en html5 suite au fait que tu n'ai pas 5 Millions de $ à filer à la MPEG-LA, tu changerais sans doute d'avis sur le côté hyper-pratique de ce codec ?

Je continue donc à croire que le h264 ne devrait pas être LE codec à utiliser sur la toile, afin d'éviter que la vidéo ne se développe que grâce à une technologie contrôlée par des intérêts privés. Donc en ce qui concerne le Pt3 : Si , je crois qu'être open source est un critère obligatoire pour l'accès à la vidéo sur le web, quelle que soit la qualité du codec. C'est un contenu comme un autre qui ne devrait souffrir d'aucun contrôle, que ce soit pour sa diffusion, sa publication ou son accès.

gaboul49 a dit le

Firefox n'aurait de toute façon pas supporté le h264, le problème reste le même :

- Solution la plus économique (1 fichier vidéo / 2 implémentations) :
h264 (mobile | ie | safari)
flash (firefox | opera | chrome | +vieux navigateurs)

- La version optimisée mais coûteuse (2 fichiers vidéo / 3 implémentations)
h264 (mobile | ie | safari)
webM (firefox | opera | chrome)
flash (vieux navigateurs)

Skoua a dit le

Google a répondu à l'émoi du web depuis cette annonce : http://blog.chromium.org/2011/01/more-about-c...