Google introduit le WebP, un nouveau format d'image

Actualité par (Alsacréations, Strasbourg)
Créé le (20011 lectures)
Tags : web, images, compression, webp

Il y a quelques jours, Google a annoncé le lancement en open-source d'un nouveau format d'image sur le blog du projet Chromium. Le WebP (Web Picture) a pour but de devenir une alternative concrète aux "vieillissants" formats GIF (1987) et JPEG (1991). L'équipe du projet part du constat que les images constituent une grande part du poids d'une page web (~65%) et peuvent encore perdre en quantité de données transférées sur le réseau, donc gagner en vitesse de téléchargement et d'affichage des pages.

Cette volonté s'inscrit dans la droite ligne de l'amélioration des performances de navigation, sujet primordial pour Google qui a déjà lancé bien d'autres projets en parallèle du développement de son propre navigateur Chrome, tels que le protocole SPDY pour améliorer le classique HTTP et les recommandations issues de PageSpeed.

Une galerie de démonstration a été publiée pour démontrer l'efficacité de la compression avec différents cas de figure. Dans toutes les situations le WebP se révèle meilleur avec jusqu'à 60% de gain.

WebP compression comparaison

L'étude a d'ailleurs été poussée sur un ensemble aléatoire d'un million d'images avec des statistiques qui démontrent un avantage significatif pour le WebP.

Le WebP hérite du WebM pour tout ce qui concerne la compression (c'est à dire du codec VP8), format vidéo proposé début 2010 comme alternative libre et gratuite aux codecs tels que H.264 pour la vidéo sur le web (tag <video> en HTML5). Le conteneur choisi est au format RIFF, dont l'avantage est d'être léger pour stocker les méta-informations relatives à l'image.

Pour le moment la transparence alpha n'est pas gérée mais sera bientôt ajoutée pour en profiter comme dans le cas du PNG 24 bits. Attention, tout comme le JPEG, le WebP compresse les images avec une perte de données et donc de qualité, même si Google assure que dans la majorité des cas le taux de compression obtenu est supérieur au celui du JPEG à qualité équivalente.

Bien entendu, le succès de ce nouveau format d'image sera soumis aux implémentations à venir dans les navigateurs eux-mêmes et les programmes de retouche d'images. Il y a fort à parier que ceci mettra très longtemps à devenir concret et utilisable de façon universelle, si les éditeurs de logiciels jouent le jeu. Une tentative a déjà été proposée par le passé avec le format JPEG 2000, successeur du JPEG "simple", et qui n'est toujours pas implémenté de façon répandue. De même avec l'essai du JPEG XR (ou Windows Media Photo) par Microsoft.

Nous devrons attendre de futures versions de Webkit (pour Chrome et Safari) afin de constater des implémentations concrètes. Les autres éditeurs de navigateurs (Microsoft, Mozilla, Opera, Apple) n'ont pour le moment pas donné de signe d'intention d'intégrer le WebP. Bref, le vénérable JPEG a encore de très beaux jours devant lui, même si l'intérêt économique d'un gain de bande passante de 40% est non négligeable.

Un outil de conversion en ligne de commande nommé webpconv a été mis à disposition pour Linux.

WebP Conv

Source : http://blog.chromium.org/2010/09/webp-new-image-format-for-web.html

Commentaires

jpvincent a dit le

allez hop série de liens complémentaires, c'est moi qui offre :
un plugin chrome pour lire le WebP
http://seiryu.home.comcast.net/~seiryu/weppy....
de quoi en produire :
http://www.pixelmator.com/weblog/2010/10/06/p...

Alphonse a dit le

Excellente initiative mais comme le dit l'article, à part Chrome, ça risque de prendre beaucoup de temps avant que les autres navigateurs Web du marché décide de tenir compte de ce nouveau format...

Mr_SATAN a dit le

Et quand bien même les navigateurs s'adapteraient rapidement, combien de temps on va attendre avant que 100% des internautes aient leur navigateur à jour ?

Planplan a dit le

Y'a quand même un truc que je trouve bizarre sur la gallerie de démonstration... Les images originales sont au format JPEG d'après ce que je vois. Donc il font leur test sur une source qui a déjà été compressée, avec perte ? C'est ridicule...
De plus, on ne sait rien des paramètres utilisés pour la compression des JPEG (et les options et possibilités sont nombreuses...).
Reste que l'initiative est louable, JPEG est loin d'être parfait pour des utilisations web. Affaire à suivre !

Ladytron a dit le

JPEG et GIF sont veillissants, il est vrai.
GIF est bien adapté aux images simples, sans transparence, avec pas trop de couleurs différentes.
JPEG est plutôt fait pour les photos, mais pas pour des emplois classiques du web comme les designes.
WebP, faut voir dans l'avenir ce que ça va donner. Dès qu'il saura gérer la transparence alpha et sera supporté par les différents navigateurs, ça pourra devenir un bon format "universel".
A suivre, en effet ! ;)

Julien Vernet a dit le

Bonne nouvelle, mais qui mettra vraisemblablement des années à entrer dans les mœurs...

Alcmene a dit le

Mmh… À peine sorti, déjà concurrencé ! Par HiPix : http://www.vizworld.com/2010/10/hipix-image-f...

Je n'ai testé ni l'un ni l'autre mais, a priori, je suivrais bien plus HiPix qui est basé sur H.264 que sur WebP : utiliser un codec massivement répandu nous laisse espérer une implémentation bien plus rapide et un support supérieur des industriels (tout le décodage hardware du H.264 est une base déjà en place pour le décodage du HiPix) :)

Skoua a dit le

@Alcmene : Ouais mais Opéra et Firefox n'implémenteront pas quelque chose qui fait usage de ce codec payant, tout comme ils ne prennent pas en compte le format H.264 pour les vidéos.

SyntaxTerror a dit le

A part ça, je vois tout de même une différence notable entre les "originaux" jpeg et les images codées en WebP dans la galerie de démo: ce dernier format semble donner des résultats plus saturés. Comme je me refusais à y croire, j'ai fait une copie écran que j'ai collée dans Photoshop, et effectivement il y a des différences de saturations entre le jpeg et le WebP. Maintenant: est-ce une correction volontaire pour rendre plus flatteur ce dernier format? Je ne sais que penser...

briegel a dit le

Pas d'alpha... Bouhhh !
SyntaxTerror : je vois aussi une différence, est-ce que ça peut venir d'une éventuelle conversion de profils colorimétriques intégrés à l'image d'origine ? Quoiqu'il en soit, on n'a jamais attendu de la part de ces formats qu'ils respectent les couleurs d'origine d'une image, alors c'est pas bien grave...non ?

caveman a dit le

Charles Bloom (un développeur de jeux vidéo qui s'intéresse à la compression de données - il figure dans le SqueezeChart Hall of Fame pour PPMZ -) a récemment comparé différents algo de compression destructifs dont WebP, il est loin d'en dire du bien :
http://cbloomrants.blogspot.com/2010/10/10-02...
http://cbloomrants.blogspot.com/2010/10/10-15-10-image-comparison-part-7-webp.html

caveman a dit le

En parlant de compression de fichier graphiques, j'avais lancé une discussion sur le forum de Ken Silverman (l'auteur de PNGOUT) portant sur la face cachée des PNG avec une couche Alpha.
Et il s'avère qu'il est possible d'améliorer la compression des PNG ayant des pixels totalement transparents en y injectant des valeurs qui deviennent des zéros en sortie de filtre (jusqu'alors ImageOptim ou PunyPng mettent juste des zéros -donc du noir- avant filtrage).
Vous pouvez suivre cette discussion ici :
http://www.jonof.id.au/forum/index.php?topic=...

Une version modifiée d'OptiPNG nommée « CryoPNG » permet de tester l'idée sur ses propres fichiers (pour Linux x86 ou Mac OS X) est disponible ici :
http://frdx.free.fr/cryopng/