Google Chrome est officiellement sorti en version 6

Actualité par (Alsacréations, Strasbourg)
Créé le (9094 lectures)
Tags : web, Chrome

Google Chrome affiche désormais officiellement un numéro de version 6 pour Windows, Mac et Linux.

Plus précisément la version 6.0.472.53 rejoint la branche stable et la branche beta. La branche dev permet désormais le test de la version 7 qui promet une accélération matérielle et du code natif dans les webapps en prévision du Chrome Web Store.

Google Chrome 6 A propos

Au programme des nouveautés :

  • Une nouvelle interface graphique
  • Des performances accrues
  • Un regroupement des fonctionnalités dans un seul bouton à droite de la barre d'adresses
  • Un cadenas vert affiché lors d'une connexion HTTPS
  • Auto-complétion des formulaires
  • Synchronisation de ces informations et des extensions au travers du compte Google

Chrome 6 Menu

Si vous mettez à jour votre version beta (déjà en version 6), vous ne constaterez pas de grands changements, par contre ceux-ci seront plus sensibles lors d'une mise à jour depuis la version stable 5.

Notez que la visionneuse PDF intégrée n'est pas activée par défaut, il vous faudra consulter chrome://plugins.

Chrome PDF plugin

Google Chrome (et le projet Chromium) existe maintenant depuis 2 ans et remporte un franc succès, de par sa simplicité, son interface épurée et sa rapidité d'exécution.

Commentaires

Nico3333fr a dit le

La rapidité d'affichage sur de longues et lourdes pages est impressionnante... :o

Djul_ a dit le

Je n'ai pas trop pu tester l'amélioration des performances, en tout cas c'est encore plus compact, les adresses des pages sont affichées sans le http:// (mais copiées/collées avec quand même). Il y a également une fonctionnalité supplémentaire, le gestionnaire des tâches qui est l'équivalent pour le navigateur de celui de Windows. J'en parle ici d'ailleurs : http://www.djul.info/sortie-de-chrome-6/

oncle-charly a dit le

Rapide, facile d'utilisation, j'aime.

jerem_ram a dit le

Les changements de l'interface graphiques sont de simples détails mais rendent l'interface beaucoup plus esthétique.
Très bonne idée de supprimer le "http" qui ne servait vraiment à rien.

@Djul_ : le gestionnaire des tâches était déjà présent dans les anciennes versions (en tout cas la 5)

Changaco a dit le

@jerem_ram :
«Très bonne idée de supprimer le "http" qui ne servait vraiment à rien.»
→ Il y a beaucoup de choses qui ne servent à rien dans une URL, ce n'est pas pour ça qu'il faut les cacher à l'utilisateur. Beaucoup de gens s'étaient exprimés contre ce changement mais on a bien vu que Google se fout de la communauté et prend des décisions sans en expliquer les vraies raisons. En protestation j'avais désinstallé Chromium et je ne l'ai pas remis depuis.

«Tout ce que tu feras sera insignifiant, mais il est essentiel que tu le fasses.» Gandhi

Florent V. a dit le

«Beaucoup de gens s'étaient exprimés contre ce changement mais on a bien vu que Google se fout de la communauté et prend des décisions sans en expliquer les vraies raisons.»
Les vraies raisons, en l'occurrence, ça ne serait pas le refus du “design by committee”? Lorsque Mozilla a sabré les trois quarts des fonctionnalités de la Mozilla Suite pour faire Firefox (une décision salutaire!), une grande partie de la communauté a gueulé aussi. Le fait qu'un changement fasse grincer des dents n'est pas un argument pour dire qu'il est mauvais… c'est juste une preuve qu'il s'agit bien d'un changement. ;)

Pour ma part je suis fan de la suppression du http:// dans les URL HTTP, et de la mise en avant dans les URL HTTP, et de la mise en avant du nom de domaine (en noir) par rapport au reste de l'URL (en gris). Pour moi, ça va dans le bon sens.

Changaco a dit le

@Florent V. :
Le vrai problème était de ne pas pouvoir désactiver la fonctionnalité, je ne sais pas si ça a changé depuis, je ne crois pas. C'est là qu'est le non-respect de l'utilisateur.

Pendant que j'y suis je vais râler un peu même si ce n'est pas le point important du débat: beaucoup de choses sont inutiles dans un URL mais les cacher ne fera pas disparaitre le problème. La plupart du temps les sous-domaines sont injustifiés, notamment «www.» qui ne sert à rien. Au cœur du DNS il y a aussi les TLDs qui ne servent à rien, cette tentative de rattachement au monde réel est impossible à faire respecter, mais comme elle permet de tirer plus de rentes du DNS, pourquoi s'en priveraient-ils ? Il y a aussi les répétitions du style «http://forum.example.net/forum/» et «http://fr.wikipedia.org/wiki/». Ou encore les absurdités du style «http://ftp.example.com/». Enfin il y a toutes les URLs illisibles avec des paramètres à n'en plus finir. Bref, la partie protocole a une utilité et la place qu'elle prend est négligeable comparée à tous les autres gaspillages.