Opquast : faites le plein et vérifiez le niveau svp

Actualité par (Intégrateur du Dimanche, Strasbourg)
Créé le (9903 lectures)

Si vous ne deviez retenir qu'une seule nouvelle pour le week-end, ce ne serait certainement pas le choix de la prochaine chanteuse française à l'Eurovision, mais bel et bien la petite révolution qui s'annonce sur Opquast, le référentiel des bonnes pratiques...

niveaux Opquast

Opquast bouge et c'est tant mieux.

Vous connaissez tous à présent le principe d'Opquast qui est de recenser un panel complet de plus de 150 bonnes pratiques à adopter pour s'assurer de la qualité de son site Web, son ergonomie et son accessibilité à tous.

L'espace Mon-Opquast, qui est un outil de suivi qualité, vous permet de créer un compte gratuitement (ou pas) pour évaluer votre site au jour le jour, point par point, et selon trois niveaux de perfectibilité.

Jusqu'à présent, on s'arrêtait là. Déjà bien heureux de pouvoir suivre une démarche qualité dans son petit coin à soi.

Depuis ce jour, une nouvelle fonctionnalité est née des studios Opquast : l'annuaire des "déclarations qualité". Ce répertoire permet de référencer et d'afficher au grand public toutes les démarches réalisées par les autres concepteurs web.

En clair, vous retrouverez classés par niveaux tous les sites web organisés selon leur avancement dans leur démarche qualité (une sorte de OpquastRank :)).

Encore plus fort : associé à cet annuaire, il vous est désormais possible d'afficher sur vos pages web un petit bouton qui va indiquer votre "score qualité" au monde entier (vous le trouverez sur votre compte mon-opquast, sur "mes sites", colonne "communication"). Pour tester, Alsacreations.fr l'a placé sur une page dédiée. C'est chou comme tout, non ? Bon, OK, Alsacréationsy est pour quelque chose dans le design de ces boutons :)

Ah oui, il est important de préciser que ce "OpquastRank" (nom purement inventé par moi-même) est le fruit de votre démarche et de votre contrôle personnel. Il n'y a actuellement aucune vérification objective, neutre et exterieure de ces scores. Leur bien-fondé est entièrement dépendant de votre bonne foi.

Commentaires

Laurent Denis a dit le

"Ah oui, il est important de préciser que ce "OpquastRank" (nom purement inventé par moi-même) est le fruit de votre démarche et de votre contrôle personnel. Il n'y a actuellement aucune vérification objective, neutre et exterieure de ces scores. Leur bien-fondé est entièrement dépendant de votre bonne foi."

Oui... et non ;)

En fait... non ;) Le répertoire mon-opquast offre un résultat contrôlable par l'utilisateur, et c'est une grande première.

Le fameux "Pagerank" au rôle mythique est le fruit d'un calcul volontairement confidentiel. Confidentialité plus générale sur laquelle repose entièrement le fonctionnement du moteur de classement-recherche en question.

Le classement Opquast est certes lui-aussi, mais en clin d'oeil, le fruit d'une formule magique supposé secrète. A ceci près que tout utilisateur peut contrôler l'application de chacune des 153 bonnes pratiques référencées et publiques par le site concerné : tout repose sur une norme publique et opensource, dont en prime, l'outil de suivi est accessible gratuitement. Concrètement, si le site X affirme atteindre le niveau 1, 2 ou 3 de qualité Opquast, je peux le vérifier. Autrement-dit, ce n'est pas une question d'objectivité au sens d'un chiffre produit par une application supposée objective (et aucune ne l'est plus que ses auteurs).

C'est une objectivité d'une autre nature : celle de la communauté des utilisateurs à même de valider ou d'invalider les résultats qu'affiche un site, pour des pratiques qualité qui les concernent directement.

Cet aspect orienté vers les nouvelles pratiques collabotatives (Web 2.0, si vous y tenez...) est déjà au coeur de l'outil, et va être développé dans ses versions suivantes... si vous le voulez bien

Benoit Nadaud a dit le

Effectivement, cette fonctionnalité mérite d'être soulignée.

Quant à l'objectivité je rejoins Laurent puisque par essence OpQuast se veut être un outil public avant tout. Les bonnes pratiques sont consultables par tous et chacun peut alors vérifier la déclaration du petit copain, lui faire part de ses remarques et même lui proposer des solutions s'il en a l'envie.

Tout ça est là pour faire avancer le web et c'est bien.

L'aspect collaboratif de l'outil me semble important il nous permet (nous = agence web) de faire suivre la démarché qualité aux clients, de les impliquer, et même de les "éduquer" aux bonnes pratiques.

Cet "OpquastRank" permettra d'afficher de manière simple le niveau de qualité atteint par le site. Un client qui aura été sensibilisé à OpQuast sera, à mon avis, plutôt fier de pouvoir afficher cela sur son site. Le bouche à oreille fera ensuite son travail et là encore le web avance.

Felipe a dit le

L'image sur alsa.fr/test.php ne s'affiche que dans IE ou Fx/IETab mais pas dans Fx 1.5, chez moi en tout cas (hum).

Pour les appellations, je propose "Topquast" pour le classement collectif et "Niveau Opquast" pour chaque site (c'est l'intitulé du bouton après tout!). BlablaRank me rappelle plus les "subtiles" pratiques des référenceurs prêts à tout (y compris foutre en l'air un site) que les bonnes pratiques d'une conception web de qualité. ;-)

Groumphy a dit le

Bonjour,

Eh bien voila une raison de plus pour s'ouvrir un compte Opquast...

Je tilte un peu à la phrase "Leur bien-fondé est entièrement dépendant de votre bonne foi.", à quoi cela servirait-il de s'inscrire pour ne pas suivre ce que l'on veut faire ? A quoi servirait-il d'afficher un logo auquel on n'a pas droit ? Le retour n'en serait que plus négatif.

G.

Igor a dit le

Super.

Je viens de le mettre sur un des sites de mon portfolio pour tester.

clb56 a dit le

Tout cela est très tonique et c'est bien.

Je serais plus mesuré sur le coté classement.

Opquast est avant tout un outil qui permet d'accompagner une démarche qualité et il n'y a pas éventuellement à le formuler autrement (ouè trop fort j'ai 20/20 !), un peu comme les validateurs W3C en fait.

Au passage il pourrait être intéressant de lire les résultats non pas comme point atteint mais comme révélateurs du niveau d'exigence qui sous tend la démarche.

A cet égard le résultat de "Temesis" est exemplaire, réjouissant et très éclairant sur ce qui est en jeu.

TheRec a dit le

Bonjour,

Bravo pour cette initiative, et je ne peux qu'encourager Opquast à continuer ses travaux ! (Voilà qui est fait pour la partie remerciement ;) )

Dans un second temps j'ai envie de dire "Oh un logo en plus" (et "dynamique" qui plus est). Mais en définitive on se retrouve avec des pages bardées de logos de conformité à ceci et à cela...
Au delà du problème de la "vérification objective", la démarche d'Opquast est tout à fait honorable, leur système d'auto-évaluation est très bien (expérience faite), mais le logo, à mon humble avis n'a d'intérêt que pour les gens connaissant la démarche et son fonctionnement. Sans cela, l'apport au niveau contenu est inexistant... il en va de même pour les magnifique logos "XHTML compliant", etc. fournis par le W3C, l'utilisateur s'en soucie très peu. Je dirais même que dans un sens ils peuvent nuire à l'accessibilité, car ils n’ont aucun rapport, en général, avec le contexte de la page.

Pour résumer ma pensée, le "logo" n'est pas une fin en soi mais plutôt un gadget pour l'utilisateur "initié". L'utilisateur "non-initié" se soucie de la qualité d'une page (il l'évalue par lui-même lors de sa visite). Et le développeur en revanche, peut utiliser cette information pour évaluer son travail (que ce soit au niveau de la conformité aux recommandations du W3C ou le niveau Opquast).

Bref je ne remets pas en doute les résultats obtenus appliquant ces bonnes pratiques (au contraire j'en suis convaincu, elles marchent), mais plutôt l'impact et l'utilité d'un tel "logo" lorsqu'il est affiché à tous les utilisateurs.